La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 515,75
    +105,17 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 808,86
    +68,55 (+1,83 %)
     
  • Dow Jones

    33 212,96
    +575,77 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 850,60
    +3,00 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    26 959,12
    +136,66 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    625,79
    -3,71 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    115,07
    +0,98 (+0,86 %)
     
  • DAX

    14 462,19
    +230,90 (+1,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 585,46
    +20,54 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 131,13
    +390,48 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 158,24
    +100,40 (+2,47 %)
     
  • Nikkei 225

    26 781,68
    +176,84 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    20 697,36
    +581,16 (+2,89 %)
     
  • GBP/USD

    1,2631
    +0,0025 (+0,20 %)
     

La plus grande plateforme de vente de CB volées du dark web ferme d’elle même

·1 min de lecture

Le leader de la vente de données bancaires volées sur le dark web annonce qu’il fermera ses portes dans 10 jours.

« Notre équipe prend sa retraite ». UniCC, la plus grosse plateforme de vente de cartes bancaires volées, a annoncé son arrêt après 9 ans de service. Ses opérateurs ne devraient toutefois pas avoir de problème à survivre : le rapport d’Elliptic, repéré par The Hacker News, analyse que la plateforme a gagné 359 millions de dollars de cryptomonnaies depuis 2013.

Un marché de centaines de millions de dollars

Le juteux business de ces plateformes illégales est assez simple. Des données bancaires sont volées depuis des sites de ventes, dans des bases de données ou par des campagnes de phishing. La plateforme revend ces identifiants contre des crypto-monnaies, difficilement traçables, mais très peu utiles pour des achats traditionnels (on ne peut que très rarement acheter une pizza avec des bitcoin). Revendre ces cryptomonnaies par des plateformes légales risque également de trahir l’identité de son propriétaire.

La plus grande plateforme de vente de CB volées du dark web ferme d’elle même
La plus grande plateforme de vente de CB volées du dark web ferme d’elle même

Ici, l’acheteur peut utiliser le compte bancaire volé qu’il vient d’obtenir pour acheter ce qu’il souhaite. Ce qui lui permet non seulement gagner de l’argent en achetant des comptes bien fournis, mais aussi et surtout de blanchir les cryptos tirées d’autres méfaits.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles