Publicité
Marchés français ouverture 22 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 478,39
    -342,77 (-1,82 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 143,41
    +666,29 (+1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,98
    -34,72 (-2,34 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

Grève du 25 avril : accord trouvé avec les contrôleurs aériens, la journée noire s'éloigne ?

Grève du 25 avril : accord trouvé avec les contrôleurs aériens, la journée noire s'éloigne ?

Ouf de soulagement pour les voyageurs qui devaient prendre l'avion ce jeudi 25 avril ? En début de journée ce mercredi, la journée noire s'éloignait puisque le syndicat majoritaire chez les contrôleurs aériens français avait annoncé la levée de son préavis de grève, un mouvement qui s'annonçait massivement suivi. «Un accord a été trouvé, le SNCTA lève son préavis», a expliqué l'organisation dans un court message sur son site internet, à l'issue d'une conciliation de «dernière minute» avec la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Contactée par l'AFP, l'administration n'avait pas confirmé cette information, alors que deux autres syndicats, l'Unsa Icna et l'Usac-CGT, avaient également appelé à la grève. Mais à la mi-journée, la DGAC a envoyé une notification aux compagnies leur demandant d'annuler 75% des vols annulés à Orly et 55% à Roissy.

Ces réductions de programmes de vols demandées par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) atteindront 65% à Marseille-Provence et 45% dans les autres aéroports de France métropolitaine. Ces taux sont, selon les aéroports, identiques ou légèrement inférieurs aux requêtes initiales communiquées mardi soir. Le SNCTA, qui a rassemblé 60% des voix des contrôleurs aériens aux dernières élections professionnelles, n'avait pas communiqué de détails sur le protocole de sortie de crise. Il protestait contre les mesures d'accompagnement, notamment salariales, d'une refonte du contrôle aérien français.

Aucun élément n'avait filtré mercredi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Européennes 2024 : quelle vision pour l'Europe dans le discours d'Emmanuel Macron à la Sorbonne ?
Contrôleurs aériens : la chaise vide, cette drôle de pratique dans les tours
Fraudes téléphoniques : ces indicatifs doivent vous mettre la puce à l’oreille
L’Ukraine devra-t-elle rembourser l’aide étrangère qu’elle reçoit depuis le début du conflit ?
Energie renouvelable : à la rencontre des frères Quaak, pionniers du gaz vert