La bourse ferme dans 4 h 23 min
  • CAC 40

    6 503,92
    -19,52 (-0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 742,57
    -6,78 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0336
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 806,20
    -7,50 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    23 699,12
    +1 217,89 (+5,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    576,57
    +45,35 (+8,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,73
    +0,80 (+0,87 %)
     
  • DAX

    13 686,49
    -14,44 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 479,83
    -27,28 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0017 (-0,14 %)
     

Le gouvernement veut s'attaquer à la pénurie de main d'œuvre dès septembre

Le gouvernement veut s'attaquer "dès la rentrée" de septembre à la pénurie de main d’œuvre, a indiqué dimanche 10 juillet à Aix-en-Provence le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, qui a affirmé "tendre la main" aux députés LR sur plusieurs sujets. "Il n'y a rien de plus révoltant ou rien de plus 'schadockien', choisissez le mot qui convient, que d'avoir encore autant de chômage, parce qu'on n'est pas au plein emploi, et autant d'entreprises qui cherchent des salariés", a affirmé le ministre aux Rencontres économiques qui se tiennent dans la cité provençale. "Donc il faut traiter à la rentrée ce problème en priorité absolue. La pénurie de main d’œuvre est le problème urgent à traiter dans les semaines qui viennent", a martelé Bruno Le Maire.

Il a estimé que "c'est la deuxième urgence" pour le gouvernement. "Elle vient juste après le pouvoir d'achat", sujet sur lequel un projet de loi a été présenté la semaine dernière en conseil des ministres. Une réforme durcissant les conditions d'accès et de maintien des prestations de l'assurance chômage est entrée en vigueur à l'automne dernier mais le décret qui l'a réformée n'est valable que jusqu'au 31 octobre. Ce décret plafonne le nombre de jours non travaillés pris en compte dans le calcul du salaire journalier de référence (SJR), base de l'allocation chômage, afin que les demandeurs d'emploi alternant périodes de travail et d'inactivité soient moins pénalisés.

Le ministre de l’Économie a par ailleurs fait un geste d'ouverture en direction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet redoute un "pic supérieur à celui d'avril"
Prix de l'énergie : vers des aides ciblées pour remplacer le bouclier tarifaire en 2023 ?
Une statue de Boris Johnson placée devant le Pôle emploi britannique
6,7 milliards d'euros : "Choose France" fait le plein d'investissements étrangers
Révélation de liens privilégiés entre Macron et Uber, indignation à gauche

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles