Marchés français ouverture 7 h 50 min

Ce que les Gilets jaunes ont obtenu sur le pouvoir d'achat

Marie RIALLAND

Le 17 novembre 2018 avait lieu l’acte 1 du mouvement de contestation des Gilets jaunes. Un an après la fronde, quelles revendications ont abouti concernant le pouvoir d’achat des Français ? Bilan.

Si, au départ, le mouvement des Gilets jaunes n’avait semblé se concentrer qu’autour de la question du carburant trop cher, les revendications des manifestants avaient gonflé de semaine en semaine. Au point d’inquiéter Emmanuel Macron et le gouvernement, qui avaient finalement fait adopter des « mesures d’urgence économiques et sociales » en décembre 2018. Dans les faits, quels ont été les points positifs pour le porte-monnaie des Français durant l’année écoulée ?

La revalorisation de la prime d’activité, concernant 4 millions de Français

La prime d’activité, née en 2016 pour remplacer le RSA et la prime pour l’emploi, est versée comme « complément » aux salariés dont le revenu est modeste. Suite au mouvement des Gilets jaunes, la bonification individuelle de cette prime a été revalorisée de 90 euros (montant maximum, le calcul étant soumis à tout un tas de critères) au 1er janvier 2019 pour un salarié au Smic par exemple. Le plafond de revenus pour toucher la prime a aussi été revu à la hausse, ce qui a permis un élargissement à de nouveaux bénéficiaires : +1,3 million au premier semestre 2019 selon un bilan provisoire dressé début mai par le Premier ministre. Edouard Philippe estimait alors que la revalorisation de la prime d’activité représenterait 3 milliards d'euros de pouvoir d'achat redonnés aux actifs modestes sur l’année.

Lire la suite sur MoneyVox

Cette vidéo peut également vous intéresser :

Voir également
Retraite complémentaire : pourquoi il faut vérifier scrupuleusement son relevé de carrière
Taxe d'habitation : vos enfants peuvent vous faire perdre la réduction de 65%
Epargne : le Livret A au-dessus de l'inflation !