La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 901,87
    -113,34 (-0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Gare à bien flouter les photos de la guerre en Ukraine que vous partagez sur les réseaux sociaux

Ukraine Russie guerre
Ukraine Russie guerre

Partager des photos de la guerre en Ukraine pour exprimer son émotion est une photo. Mais cela ne doit pas se faire n’importe comment.

La guerre qui sévit entre la Russie et l’Ukraine est aussi une bataille de l’image et une bataille d’influence pour gagner l’opinion publique. Une bataille que l’Ukraine, de l’avis des experts, a remportée largement, grâce à un président ukrainien très présent sur Twitter et une communication officielle maîtrisée sur les réseaux sociaux.

Cette mobilisation se remarque aussi bien sur Instagram qu’à travers les appels du ministre du numérique, qui interpelle directement les multinationales pour leur demander de quitter la Russie, ce qui les oblige parfois à prendre position. Le 16 mars, il alertait le patron de Qualcomm, un équipementier américain de premier plan, qui a dû réagir.

Les internautes aussi sont pris dans ce mouvement et nombreux sont celles et ceux qui republient des photos — de victimes ukrainiennes, de soldats russes, de résistants ou de prisonniers — pour donner leur point de vue sur la guerre, pour afficher leur sympathie envers la population ou pour exprimer leur rage contre l’envahisseur.

Volodymyr Zelensky
Volodymyr Zelensky

Ne pas partager de photos de prisonniers sans floutage

Mais gare à ne pas partager n’importe quoi, n’importe comment. Au-delà de la désinformation que l’on pourrait véhiculer par mégarde,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/