La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 539,83
    -310,43 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Fusion TF1-M6 : les acteurs économiques restent divisés

Loïs Larges

La patronne de France Télévisions, alliée à TF1 et M6 dans la plateforme de streaming Salto, a affiché son soutien au rapprochement de ses deux concurrents annoncé en mai 2021. "Nous avons besoin d'avoir des concurrents privés en bonne santé", a déclaré Delphine Ernotte lors d'une audition au Sénat. "Parce que si demain les offres privées se délitaient - ce qui n'est pas le cas aujourd'hui -, c'est tout le média télé qui tomberait, et nous avec lui. Nous devons défendre le média télévision dans un monde où l'offre de médias ne cesse de s'élargir", a-t-elle ajouté, tout en demandant que l'opération soit accompagnée de "garde-fous" par l'Autorité de la concurrence.

Pour la SACD qui représente les auteurs, "l'émergence d'un groupe privé puissant à même de proposer une offre gratuite de qualité aux téléspectateurs et d'investir dans la création patrimoniale est une réponse nécessaire et urgente aux nouvelles concurrences numériques.""La fusion proposée par le groupe TF1 assurerait le maintien d'un groupe audiovisuel fort et compétitif avec des centres de décision dans la création restant en France", a ajouté l'organisme dans un communiqué.

Pour l'Union des marques, qui représente les annonceurs, le rapprochement entre TF1 et M6 risque de limiter la concurrence sur le marché de la publicité. Lors des auditions devant l'Autorité de la concurrence en début de semaine prochaine, son directeur général Jean-Luc Chetrit entend démontrer "pourquoi le marché de la télévision est unique et non (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Dénigrer la finance est une habitude française, les idées fausses sont difficiles à combattre”
La ministre de la Culture demande à Canal+ de rétablir les chaînes de TF1 sur son offre TNT Sat
Équitation : les centres équestres en difficulté face à la flambée des prix des chevaux d’apprentissage
Les clubs de foot à privilégier pour amortir le choc sur les actions : le conseil Bourse
Chauffage au poêle à granulés : les producteurs de pellets accusés de faire monter les prix