La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,74
    -14,23 (-0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,38
    -7,12 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 337,71
    -57,30 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0517
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 806,20
    -9,00 (-0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    16 094,30
    -175,23 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,46
    +0,03 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,25
    +0,03 (+0,04 %)
     
  • DAX

    14 526,48
    +36,18 (+0,25 %)
     
  • FTSE 100

    7 560,75
    +2,26 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 409,97
    -72,48 (-0,63 %)
     
  • S&P 500

    4 058,96
    -17,61 (-0,43 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2275
    +0,0019 (+0,15 %)
     

La France a ses premiers péages sans barrière : attention à ne pas vous tromper

Après différentes expérimentations, l’autoroute A79 est la première en France à inaugurer un péage sans barrière, aussi appelé en « free flow ». Mais que risque-t-on à passer la barrière sans payer la facture ?

Les péages en « free flow » doivent permettre d’améliorer la fluidité du trafic, puisque les automobilistes n’ont plus à s’arrêter au péage. C’est un système déjà actif dans d’autres pays, comme au Portugal ou en Suède. Après plusieurs expérimentations, notamment sur l’autoroute A4. Le système est désormais actif sur les sections payantes de l’autoroute A79 depuis ce vendredi 4 novembre.

Attention cependant à ne pas imaginer que le tronçon d’autoroute concerné est exceptionnellement gratuit. Les sanctions prévues en cas de non-paiement se montreront, de toutes façons, rapidement dissuasives.

Comment ça marche un péage en free flow ?

Rien de plus simple. L’utilisateur à bord de son véhicule passe sous le portique à la vitesse indiquée par les panneaux, mais sans avoir à marquer l’arrêt. Les caméras présentes sur la structure liront la plaque d’immatriculation ou scanneront le badge d’abonnement. C’est un système finalement assez similaire aux voies 30 km/h réservées aux abonnés télépéage sur certaines barrières de péages.

Autoroute A4 expérimentation du free flow // Source : Sanef
Autoroute A4 expérimentation du free flow // Source : Sanef

Et comment je paye, si je ne veux pas de sanctions ?

Si vous êtes abonnés, vous n’avez rien à faire, les dépenses de ces péages seront prélevés sur votre badge habituel.

[Lire la suite]