La bourse ferme dans 7 h 2 min
  • CAC 40

    6 285,93
    -72,81 (-1,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 668,54
    -39,85 (-1,07 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0717
    +0,0021 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 858,20
    +10,40 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    27 401,63
    -1 182,41 (-4,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    656,58
    -18,29 (-2,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,78
    -0,51 (-0,46 %)
     
  • DAX

    14 058,65
    -116,75 (-0,82 %)
     
  • FTSE 100

    7 464,86
    -48,58 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2576
    -0,0012 (-0,09 %)
     

France Inter n’a pas vraiment été « piratée » pendant le discours de Macron

·1 min de lecture

Les auditeurs de France Inter dans l’Est parisien ont entendu un tout autre discours que celui du président ce dimanche 24 avril 2022, après les résultats du second tour de l’élection. Des pirates ont (encore) profité de la faiblesse d’émission dans cette zone particulière.

Les principales chaînes télé et antennes radio retransmettaient, ce dimanche 24 avril 2022, la première intervention du président réélu après le résultat du second tour. Sauf que dans l’Est parisien, c’est un tout autre discours que pouvaient entendre les auditeurs de France Inter. La célèbre station a subi un piratage de ses fréquences pendant près d’une heure par un groupe encore inconnu et sans revendications.

C’est bien la voix d’Emmanuel Macron qui a été utilisée, mais montée de manière à lui faire prononcer une mystérieuse allocution. « Je n’ai aucune envie de faire cinq ans de plus. Je sais que les Françaises et les Français en cette heure attendent un projet conscient, théorisé. Afficher une organisation méthodique pour contrevenir aux lois de la république et créer un ordre parallèle », pouvait-on entendre.

Le groupe Radio France a réagi auprès de l’AFP, confirmant le piratage de son antenne parisienne. La fréquence avait déjà été détournée lors du premier tour de l’élection présidentielle le 10 avril,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles