La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 915,75
    -121,36 (-0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

La Française des Jeux lance une appli de poker

Nicolas Sandanassamy/Capital

La première offre de poker en ligne de la Française des Jeux est lancée. Huit jours après avoir obtenu un agrément auprès de l'Autorité nationale des jeux pour cette nouvelle activité, la FDJ lance ParionsSport. "Cette nouvelle offre de poker en ligne s'inscrit dans la stratégie du groupe de renforcer sa présence sur le marché français des jeux en ligne ouverts à la concurrence", précise dans un communiqué l'opérateur de la loterie nationale coté en Bourse. La FDJ rejoint ainsi "le réseau 'ipoker' de la société Playtech, qui réunit l'une des plus importantes communautés de joueurs de poker", précise-t-elle.

Dans un premier temps, à compter de mercredi, démarre une offre de poker découverte "Sit & Go jackpot", mais celle-ci sera "étendue début 2023 à tous les formats de jeu de poker en ligne agréés par l'Autorité nationale des jeux", indique la Française des Jeux, à savoir "Sit & Go jackpot, Cash Games et Tournois multi-tables". Cette offre sera aussi bientôt disponible sur d'autres canaux : applications poker dédiées, logiciel téléchargeable et jeu en ligne sur le site de ParionsSport, poursuit le communiqué. La FDJ, qui avait indiqué vouloir se renforcer dans les activités où elle n'était pas présente, comme "les paris hippiques et le poker", est par ailleurs entrée en négociation exclusive en septembre pour acheter ZEturf, "deuxième opérateur du marché français des paris hippiques en ligne", derrière PMU.

Elle a aussi obtenu de l'Autorité nationale des jeux l'autorisation de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : l'action Teleperformance plonge de plus de 20% après l'ouverture d'une enquête
CAC 40 : la Bourse en baisse, les déboires des cryptomonnaies inquiètent, l'inflation aux Etats-Unis attendue au tournant
Le cadeau d’adieu surprise du patron de Red Bull à ses employés avant son décès
RTE : la consommation d’électricité en France a bien baissé la semaine dernière
Coupe du monde au Qatar : une filiale de Vinci mise en examen pour des conditions de travail dégradantes