La bourse est fermée

Les fournisseurs européens d'Apple chutent en Bourse après une information sur une future baisse de commandes pour les nouveaux iPhones

Reuters

La visibilité sur les futures commandes d'iPhone n'est pas très bonne pour les fabricants de composants. REUTERS/Elijah Nouvelage

Une information du quotidien financier japonais Nikkei suivant laquelle Apple a prévenu ses fournisseurs de se préparer dès le second semestre à une baisse de 20% des commandes de composants pour ses nouveaux iPhones fait chuter les fondeurs européens vendredi en Europe, de concert avec leurs homologues américains qui fléchissent en avant-Bourse.

"Apple est plutôt réservé pour ce qui est de placer des commandes pour les futurs iPhones cette année", dit l'une des sources citées par le Nikkei. "Pour les trois nouveaux modèles en particulier, les capacités totales prévues pourraient être inférieures de 20% au plus aux commandes de l'année dernière".

Apple a passé en 2017 des commandes pour préparer la production d'une centaine de millions d'exemplaires des nouveaux…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Apple vient de dévoiler iOS 12 — voici tous les changements majeurs qui vont arriver sur iPhone et iPad en cours d'année