La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0870
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 174,91
    +49,15 (+0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    522,20
    +3,41 (+0,66 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     

Forte croissance du chiffre d’affaires annuel 2022 de McPhy et des prises de commandes fermes

MCPHY ENERGY SA
MCPHY ENERGY SA
  • Chiffre d’affaires annuel de 16,0 M€, porté par une croissance de +37% au second semestre

  • Augmentation de +56% du carnet de commandes (backlog1), générée par des prises de commandes fermes de 29,4 M€ au titre de l’année 2022

  • Contrat de référence signé dans l’industrie en fin d’année pour un projet d’acier bas-carbone en Allemagne avec un des premiers groupes sidérurgistes au monde

  • Lancement du projet de Gigafactory à Belfort après l’obtention du financement PIIEC2

  • Position de trésorerie nette attendue autour de 135 M€ au 31 décembre 2022

Grenoble, le 24 janvier 2023 - 17h45 CET – McPhy Energy, spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène bas-carbone (électrolyseurs et stations de recharge), annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires pour l’exercice 2022, clos au 31 décembre.

Chiffre d’affaires annuel 20223

En M€

2022

2021

Variation

Premier semestre

5,2

5,2

-

Premier semestre retraité4

7,4

5,2

+42%

Second semestre

10,8

7,9

+37%

Chiffre d’affaires total

16,0

13,1

+22%

Chiffre d’affaires retraité

18,2

13,1

+39%

 

 

 

 

Prise de commandes fermes

29,4

19,2

+53%

Backlog

31,3

20,1

+56%

Jean-Baptiste Lucas, Directeur Général de McPhy, commente : « L’année 2022 marque le retour de McPhy à un rythme de croissance plus conforme à son potentiel et à celui de l’hydrogène bas-carbone, avec une progression de près de 40% de nos ventes et de plus de 50% de nos commandes. Il s’agit des premiers signes des déploiements à venir dans l’hydrogène bas-carbone car le marché accélère sa structuration. L’octroi des premières subventions dans le cadre du PIIEC hydrogène va favoriser le développement des capacités de production et sera bientôt suivi d’une seconde vague de financements qui alimentera cette fois la demande et le passage à des projets de plus grande envergure. C’est pourquoi le lancement de notre projet de Gigafactory sur le site de Belfort au cours du second semestre est une avancée stratégique majeure car elle permettra d’abaisser le coût de nos électrolyseurs et d’accroître leur capacité afin de rendre l’hydrogène bas-carbone très rapidement compétitif. Nous abordons ainsi 2023 confiants dans notre capacité à générer une croissance soutenue et enthousiastes à l’idée de construire un outil industriel de premier plan, condition indispensable pour rester aux avant-postes de la révolution de l’hydrogène bas-carbone. »

Retour à une progression soutenue des ventes en 2022

Le chiffre d’affaires de l’exercice 2022 ressort en croissance de +22% par rapport à 2021, à 16,0 M€. Retraité de la reprise de deux stations d’ancienne génération vendues au cours d’exercices antérieurs (dont le montant est venu en déduction du chiffre d’affaires du 1er semestre), le chiffre d’affaires serait de 18,2 M€ comparé à 13,1 M€ en 2021, soit une croissance de +39%. Ce retour de la croissance est principalement lié à la matérialisation des premières commandes dans le cadre des grands contrats signés au cours des exercices précédents. Le chiffre d’affaires se répartit entre la fourniture d’électrolyseurs de grande capacité McLyzer et de la gamme Piel (68%) et la fourniture de stations (32%).

Dynamique commerciale renforcée par la signature d’un contrat industriel de référence

Sur le 1er semestre, McPhy a signé un contrat avec une filiale d’Eiffage pour équiper un site à Belfort5 d’un électrolyseur de 1 MW et d’une station de recharge capable de distribuer jusqu’à 800 kg/jour afin d’avitailler une flotte de bus à hydrogène. Le Groupe a également reçu deux premières commandes dans le cadre de son partenariat stratégique avec Hype6 consistant à fournir : (i) deux électrolyseurs alcalins d’une capacité de
2 MW pour le premier et portée à 4 MW pour le second, et (ii) deux stations Dual Pressure d’une capacité de 800 kg par jour chacune qui seront installées en région parisienne. Au 2nd semestre, McPhy a également finalisé un contrat de maintenance d’une durée de 8 ans avec Siemens Energy. Les équipes de McPhy géreront ainsi la maintenance des équipements de production d’hydrogène sur le site du projet CEOG.

En fin d’année, le Groupe a enregistré une commande de référence dans le domaine de l’industrie avec une coentreprise contrôlée par un des premiers groupes sidérurgistes mondiaux. Elle prévoit l’équipement d’un projet innovant de production d’acier bas-carbone dans une usine en Allemagne, à proximité du site de conception et d’ingénierie de McPhy à Wildau. La conclusion du contrat, favorisée par la proximité géographique, illustre la pertinence du dispositif opérationnel européen du Groupe. L’accord porte sur la fourniture de 2 électrolyseurs de la gamme McLyzer de 1 MW de capacité chacun, ainsi que d’une station Dual Pressure 350/700 bar dédiée à l’approvisionnement d’engins élévateurs et de camions-remorques. Il est complété par un contrat de services de long terme d’une durée de 5 ans. Les premières livraisons d’acier bas-carbone devraient intervenir au 1er semestre 2024. 

Forte hausse des prises de commandes et du carnet de commandes

L’ensemble de ces éléments permettent à McPhy d’enregistrer une croissance de +53% des prises de commandes fermes qui s’établissent à 29,4 M€, portant ainsi le carnet de commandes à 31,3 M€ au
31 décembre 2022, en progression de +56% en comparaison du 31 décembre 2021.

Au 31 décembre 2022, McPhy affichait un portefeuille de projets signés, commissionnés et/ou en cours d’exécution représentant en cumulé 45 MW et 40 stations.

En outre, le Groupe a été identifié comme partenaire privilégié et/ou sélectionné en tant que fournisseur pour 148 MW et 56 stations, portant ses références à 193 MW et 96 stations.

Accélération de la mise à l’échelle industrielle avec le lancement du projet de Gigafactory

L’éligibilité du projet de Gigafactory d’électrolyseurs de McPhy au dispositif PIIEC a été validée par la Commission européenne au mois de juillet, permettant la signature d’un contrat d’aide publique avec l’État français représenté par Bpifrance, d’un montant maximal de 114 millions d’euros. Fort de ces éléments, McPhy a pris formellement sa décision finale d’investissement et perçu un premier versement de 28,5 millions d’euros de Bpifrance. Les travaux pour la mise en service de la future usine sur le site de Belfort ont déjà commencé, avec un démarrage prévu à partir du 1er semestre 2024 suivi d’une montée en charge progressive dans le but d’atteindre une capacité annuelle de production de 1 GW.

En parallèle, McPhy a continué ses efforts de mise à l’échelle sur la partie électrolyseurs en portant sa capacité de production à 300 MW sur son site de San Miniato, afin de répondre à la demande du marché dans l’attente de la mise en service de la Gigafactory.

Pour la partie Stations, McPhy a finalisé le regroupement de tous les métiers de cette ligne d’activité sur son nouveau site au cœur de Grenoble dans un bâtiment industriel existant de plus de 4 000 m2. Ce nouveau site aura une capacité de production de 150 unités par an.

Poursuite d’une politique active de recrutements

McPhy a recruté 85 nouveaux collaborateurs (dont 66 en CDI) sur l’exercice 2022, attestant sa capacité à attirer des talents dans un marché concurrentiel et dans une industrie où les compétences sont primordiales. Le Groupe compte désormais 205 collaborateurs et va poursuivre sa politique active de recrutements à un rythme toutefois plus modéré.

Perspectives

Compte tenu de l’accélération des investissements de développement et de l’accroissement des équipes sur la seconde partie de l’année, le Groupe anticipe un EBITDA se situant dans une fourchette comprise entre -34 et -37 M€ pour l’exercice 2022. La position de trésorerie nette du Groupe devrait ainsi se situer autour de 135 M€, intégrant le versement initial de 28,5 M€ de Bpifrance dans le cadre du lancement de la Gigafactory.

Le niveau de son backlog et la poursuite de la montée en puissance du marché de l’hydrogène, permettent à McPhy d’anticiper une nouvelle année de croissance soutenue en 2023.

Prochaine communication financière :

  • Publication des Résultats 2022 : le 7 mars 2023, après clôture des marchés

À PROPOS DE MCPHY

Spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène, McPhy contribue au déploiement mondial de l’hydrogène bas-carbone comme solution pour la transition énergétique. Fort de sa gamme complète dédiée aux secteurs de l’industrie, la mobilité et l’énergie, McPhy offre à ses clients des solutions clés en main adaptées à leurs applications d’approvisionnement en matière première industrielle, de recharge de véhicules électriques à pile à combustible ou encore de stockage et valorisation des surplus d’électricité d’origine renouvelable. Concepteur, fabricant et intégrateur d’équipements hydrogène depuis 2008, McPhy dispose de trois centres de développement, ingénierie et production en Europe (France, Italie, Allemagne). Ses filiales à l’international assurent une large couverture commerciale à ses solutions hydrogène innovantes. McPhy Energy est cotée sur Euronext Paris (compartiment B, code ISIN : FR0011742329, code mnémonique : MCPHY).

CONTACTS

NewCap

 

 

Relations investisseurs

Emmanuel Huynh
T. +33 (0)1 44 71 94 99
mcphy@newcap.eu

 

Relations presse

Nicolas Merigeau
T. +33 (0)1 44 71 94 98
mcphy@newcap.eu   

Suivez-nous sur 
@McPhyEnergy  




1 Prises de commandes non encore comptabilisées en chiffre d’affaires



2 PIIEC (« Projet Important d’Intérêt Européen Commun ») ou IPCEI (« Important Project of Common European Interest ») est un système de financement qui permet de soutenir des projets jugés essentiels pour la compétitivité de l’Europe, autorisant les Etats membres à financer des initiatives au-delà des limites habituellement fixées par la réglementation européenne. Le PIIEC ou IPCEI Hydrogène (« Hy2Tech ») a été autorisé par la Commission européenne le 15 juillet 2022.



3 Chiffres en cours d’audit à la date du présent document



4 Chiffre d’affaires hors le montant de la reprise de deux stations de technologie ancienne pour raison commerciale



5 https://mcphy.com/fr/communiques/contrat-dans-la-mobilite-hydrogene-avec-eiffage-energie-systemes-clemessy/



6 https://mcphy.com/fr/communiques/mcphy-signe-une-1ere-commande-avec-hype/



Pièce jointe