Marchés français ouverture 3 h 48 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 149,76
    -161,54 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    0,9811
    +0,0015 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 852,57
    -159,58 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    20 417,40
    -433,16 (-2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    455,55
    -7,57 (-1,63 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

La FNSEA met en garde contre une possible pénurie de lait dans les mois qui viennent

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) redoute une pénurie de lait en France "dans les mois qui viennent" alors que la sécheresse touche la quasi-totalité des départements de la métropole. "Les animaux qui sont dans les prés habituellement en cette période n'ont plus rien à manger", déplore Yannick Fialip, président de la commission économique de la FNSEA, sur Franceinfo.

"Pour faire du lait, il faut des fourrages, essentiellement de la luzerne et du maïs qui ont peu poussé cette année. Donc, on risque de manquer de lait cet automne et cet hiver", explique-t-il. Une hausse des prix du lait est alors à redouter pour les consommateurs d'autant plus que les éleveurs réclament une "meilleure revalorisation des prix" pour "assurer la pérennité de la filière". "Le prix du lait en France est 20 % inférieur au prix du lait payé aux autres producteurs européens, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas", souligne d'ailleurs Yannick Fialip.

"Pour donner de la trésorerie aux éleveurs", le responsable réclame également l'activation du "fonds des calamités" qui permet aux éleveurs d'acheter des fourrages, "financés à 50 % par les éleveurs et à 50 % par l'État".

Aucun secteur économique n’est épargné par les hausses de prix à la production. Pour la filière laitière, cette situation est particulièrement difficile. "Le prix du lait a augmenté de 1,5 % quand il faudrait une hausse de 20 % pour effacer l'inflation de l'électricité, du carton, du plastique, du transport", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Loto : une famille alsacienne touche le jackpot
Bois de chauffage et pellets : la hausse de la demande, une aubaine pour les arnaqueurs
"Un désastre absolu" : des tonnes de fruits bloquées à cause d'un contentieux entre l'Afrique du Sud et l'UE
Loto : il devient millionnaire en suivant un surprenant conseil de sa mère
Charente-Maritime : des agriculteurs bravent l’interdiction d’irriguer en pleine sécheresse