La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 336,67
    +27,16 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    12 779,91
    -74,89 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0324
    +0,0022 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 429,83
    +259,68 (+1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,03
    -1,71 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    4 207,27
    -2,97 (-0,07 %)
     

Il faut vraiment que vous regardiez Drag Race France

Avec cette émission adaptée d’un format américain, France TV Slash a tapé dans le mille et mobilise toute une communauté autour d’épisodes diffusés chaque jeudi sur la plateforme. Un démarrage déjà triomphal, notamment grâce à un casting d’une grande diversité.

C’est l’un des programmes de téléréalité les plus connus à l’international : Ru Paul’s Drag Race est devenue une institution du petit écran, aux États-Unis comme dans le monde entier. Créée par le désormais légendaire Ru Paul en 2009, cette compétition de drag queens est rapidement devenue une référence pour toute la communauté LGBTQIA+, tout en multipliant les récompenses (25 Emmy Awards !)

Après de nombreuses déclinaisons dans plusieurs pays, du Canada à la Thaïlande, la France a également décidé de s’emparer de cette création américaine. Une excellente idée, à en juger par le succès inattendu de Drag Race France, qui a débuté fin juin sur France TV Slash et France 2, à raison d’un épisode chaque jeudi. Mais quels sont les ingrédients de cette formule magique queer ?

Un jury iconique(er)

Pour sa première saison, l’émission version hexagonale est présentée par Nicky Doll, la première drag queen française à avoir participé au programme original, pendant la 12ème saison. Forte de ses 640 000 abonnés sur Instagram, la présentatrice enfile désormais les talons de Ru Paul pour présider l’émission. À ses côtés, on retrouve le DJ et chanteur Kiddy Smile,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles