La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 888,77
    +1 048,11 (+2,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Faut-il rendre les amendes proportionnelles à vos revenus ?

Samuel AUFFRAY
·1 min de lecture
© DjiggiBodgi - stock.adobe.com

Faire évoluer le montant des amendes selon les ressources de chacun, comme cela se fait ailleurs, est-il une bonne idée ? La question refait surface alors que des élus Républicains veulent cibler les bénéficiaires de minima sociaux.

En mars 2019, cette information avait fait le tour de la presse française jusqu’à être reprise dans le sacro-saint 20 heures de TF1. En Finlande, un millionnaire s’était plaint d’avoir dû débourser plus de 54 000 euros d'amende pour un excès de vitesse de 23 kilomètres/heure. Dans ce pays, le montant du PV est calculé en fonction de vos revenus depuis… 1920. Et à ce petit jeu Reima Kuisla, 61 ans, pèse lourd : 6,5 millions d’euros annuels ! La Finlande n’est pas la seule à appliquer ce procédé. En Grande-Bretagne par exemple, pour des excès de vitesse entre 1,6 km/h et 16 km/h, l'amende des conducteurs sanctionnés représente de 25% à 75% de leur revenu hebdomadaire. Pour des excès de vitesse de 17 km/h à 48 km/h, elle passe de 75% à 125% de leur revenu hebdomadaire. Au-delà, outre une suspension du permis de conduire, le conducteur peut se voir puni jusqu'à 175% de son revenu hebdomadaire.

Lire la suite sur MoneyVox

Ce contenu peut également vous intéresser :

Voir également
- Impôts : frais réels ou abattement de 10%, quelle est la meilleure option ?
- SNCF : trois bonnes nouvelles pour des billets pas chers cet été
- Immobilier locatif : pourquoi il est intéressant de souscrire des SCPI à crédit