La bourse est fermée

Les fausses annonces immobilières n'ont jamais été aussi nombreuses

Plus de 7 000 alertes ont été envoyées sur Pharos, la plateforme de signalement des contenus illicites sur Internet, l’an dernier.

Le phénomène inquiète les autorités : les arnaques aux fausses annonces immobilières se multiplient. Selon une enquête du Parisien, depuis janvier, le site Info Escroqueries a déjà traité plus de 600 appels liés à de fausses locations. C’est 30% de plus que l’année dernière à la même époque. "Si l’on compte les fausses offres de locations, de ventes et d’achats d’appartements, le phénomène est important", explique au quotidien François-Xavier Masson, chef de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC).

Selon lui, l’an dernier plus de 7.000 alertes ont été lancées sur Pharos, la plateforme de signalement des contenus illicites sur Internet, mis en place par la police. Cependant, le nombre de personnes touchées par les fausses annonces immobilières pourrait être bien plus important. "Comme tout ne remonte pas jusqu’à nous, je pense que le chiffre noir des arnaques immobilières va bien au-delà de ces signalements", assure François-Xavier Masson.

L’arnaque à la villa de rêve

Le fonctionnement de ces arnaques en ligne est souvent le même : une annonce pour un bel appartement pas très cher. Pour réserver le logement, il est demandé au client de verser une somme d’argent. Une fois l’acompte versé, l’appartement et le contact pour la location ou la vente s’envole. "Les escrocs utilisent aussi des annonces miroir, des copier-coller de vraies offres de location", précise au Parisien Florian Fonteneau, chef de brigade à l’OCLCTIC. Ils peuvent même aller jusqu’à pirater la boîte mail des propriétaires pour envoyer un contrat de bail bidon et une demande de paiement immédiat.

Autre type d’arnaque, celle à la résidence de vacances. Le principe est simple : une offre pour une villa de rêve pour un prix particulièrement attractif. Une escroquerie fréquente, rappelle France 24, alors que les témoignages sur le forum de consommateur UFC-Que choisir

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Les fausses informations, bots ou trolls n'ont jamais été aussi nombreux
Fisc : les fraudeurs n'auront jamais autant "payé" qu'en 2019
Les diesels récents sont aussi très polluants
Transport aérien : quelles sont les compagnies qui ont été le plus en retard cet été ?
Au boulot, ralentir, c'est bien aussi...