La bourse ferme dans 4 h 57 min
  • CAC 40

    6 202,89
    +18,79 (+0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 972,84
    +5,85 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,1963
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 743,60
    -4,00 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    53 499,79
    +924,20 (+1,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 378,29
    +84,30 (+6,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,20
    +1,02 (+1,69 %)
     
  • DAX

    15 217,18
    -17,18 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    6 901,63
    +11,14 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    -130,61 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3767
    +0,0014 (+0,10 %)
     

Il fallait oser ! Flashé à 191 km/h, un octogénaire sort une excuse improbable

·1 min de lecture

En voilà un qui ne manque pas d'air ! Jeudi 25 février, un automobiliste âgé de 88 ans a été flashé alors qu'il roulait à 191 km/h sur une route départementale non loin de Bischoffsheim, au sud-ouest de Strasbourg. Sur la RD500, pourtant limitée à 110 km/h, l'octogénaire a été contrôlé par les militaires de la brigade motorisée de Strasbourg, comme le rapportent nos confrères de 20 minutes. Mais au lieu d'admettre simplement son erreur, le conducteur a donné aux agents une excuse fabriquée de toutes pièces, que ces derniers ont ensuite partagée sur leur page facebook.

D'après les gendarmes, l'homme originaire de Molsheim en Alsace a raconté être en retard pour recevoir son vaccin contre le Covid-19. Une défense difficile à prendre au sérieux pour les agents, qui n'ont pas hésité à lui confisquer son permis de conduire "sur le champs". Toujours sur facebook, la gendarmerie du Bas-Rhin a expliqué avoir immobilisé le véhicule de l'automobiliste en plus de lui avoir retenu son droit administratif, soulignant ainsi qu'aucune excuse ne donne le droit à un automobiliste de risquer sa vie et celle des autres en roulant au-dessus des limitations.

"Pour la sécurité de tous, respectons les limitations de vitesse"

Les gendarmes ont profité de cette curieuse anecdote pour rappeler les règles de sécurité routière et demander aux automobilistes de respecter les limitations de vitesse "pour la sécurité de tous". "Même après plus de 60 ans de permis (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : le témoignage accablant d'un membre de la famille contre son mari Cédric
Disparition de Delphine Jubillar : ce jour où elle a été surprise dans une étrange posture par son mari
Disparition de Delphine Jubillar : ces nuits à l'hôtel qu'elle a cachées à son mari
Euromillions : elle oublie d'acheter un ticket et ses numéros fétiches sortent
Delphine Jubillar : cette détective amateur qui agit dans l'ombre