La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 515,75
    +105,17 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 808,86
    +68,55 (+1,83 %)
     
  • Dow Jones

    33 212,96
    +575,77 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 857,30
    +3,40 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    26 909,87
    +31,61 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    625,79
    -3,71 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    115,07
    +0,98 (+0,86 %)
     
  • DAX

    14 462,19
    +230,90 (+1,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 585,46
    +20,54 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 131,13
    +390,48 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 158,24
    +100,40 (+2,47 %)
     
  • Nikkei 225

    26 781,68
    +176,84 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    20 697,36
    +581,16 (+2,89 %)
     
  • GBP/USD

    1,2631
    +0,0025 (+0,20 %)
     

Comment expliquer que James Webb aura ce drôle de mouvement autour du Soleil

·1 min de lecture

L’observatoire James Webb sera certes en orbite autour du Soleil, mais aussi autour d’un point de Lagrange. Il ne s’agit pas d’un objet. Alors, comment le JWST peut-il ainsi n’être en orbite autour de… rien ?

Le long voyage du télescope spatial James Webb (JWST) vers son emplacement final est bientôt terminé. Son périple qui doit l’amener à 1,5 million de kilomètres de notre planète s’achève ce lundi 24 janvier 2022. James Webb va alors stabiliser son orbite autour du Soleil. Mais pas seulement : il va aussi être positionné sur une autre orbite, autour d’un point de Lagrange L2. Pour obtenir le « coup de frein » nécessaire, le JWST pourra compter sur ses moteurs et son carburant.

Il sera donc bien en train de tourner autour d’un objet, l’étoile de notre système solaire, mais aussi autour de quelque chose qui n’est pas un objet, le fameux point L2. Cela peut sembler étrange de mettre le JWST en orbite autour de « rien » (hormis le Soleil). On le voit sur l’animation suivante, partagée par l’astronome amateur Tony Dunn, professeur de physique au lycée Archbishop Riordan de San Francisco, le 24 janvier. Elle représente la trajectoire du JWST par rapport à la Terre et la Lune — et la boucle qu’il dessine à partir de fin janvier 2022, autour d’un… vide.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles