La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 677,64
    +30,33 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,62
    +21,35 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    33 476,46
    -305,02 (-0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,0545
    -0,0014 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 809,40
    +7,90 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    16 251,34
    -209,54 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,11
    -4,14 (-1,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,59
    +0,13 (+0,18 %)
     
  • DAX

    14 370,72
    +106,16 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,63
    +4,46 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,62
    -77,39 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 934,38
    -29,13 (-0,73 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2250
    +0,0012 (+0,10 %)
     

Les Etats-Unis vendent le gaz à des prix “astronomiques”, dénonce Berlin

PIXABAY

Les Etats-Unis pratiquent-ils des prix indécents sur le marché du gaz ? Oui selon Berlin. Le ministre allemand de l'Economie a déploré mercredi les prix "astronomiques" demandés par les pays "amis" de l'Allemagne, Etats-Unis en tête, pour fournir le gaz permettant de compenser la fin des livraisons russes. "Certains pays, mêmes amis, obtiennent parfois des prix astronomiques", a déclaré Robert Habeck lors d'une interview au quotidien régional "Neue Osnabrücker Zeitung" mercredi. "Cela pose problème", a affirmé le ministre, qui appelle la Commission européenne à en "parler" avec ces pays.

Après l'invasion de l'Ukraine, la Russie a d'abord considérablement baissé ses livraisons de gaz à l'Allemagne avant de les arrêter début septembre, alors que les flux russes représentaient avant le conflit 55% des importations gazières du pays. Pour assurer sa sécurité énergétique et sauver son industrie gourmande en gaz, Berlin a dû diversifier ses fournisseurs et a considérablement augmenté ses achats de gaz liquéfié (GNL), beaucoup plus chers à importer. Le pays, comme l'ensemble du continent, s'est notamment tourné vers les Etats Unis, dont la part dans les importations européennes de GNL a grimpé de 28% à 45% entre 2021 et 2022.

>> Découvrez 21 millions, la newsletter consacrée aux cryptomonnaies de Capital. Des conseils et des analyses des cours hebdomadaires pour vous accompagner dans vos investissements.En ce moment , avec le code promo CAPITAL30J, profitez d'un mois d'essais gratuit. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Affaire Ferrand : avec la confirmation de la prescription, la fin des poursuites de l'ancien président de l'Assemblée nationale ?
Défense : Deux milliards d'euros vont être consacrés à l'achat de munitions en 2023, soit un tiers de plus qu'en 2022
Un sénateur demande un chèque énergie plus élevé dans les régions plus froides
Covid-19 : le mode d’emploi de la nouvelle campagne de vaccination adaptée aux variants
La Maison Blanche dévoile une nouvelle Charte des droits de l'IA