Marchés français ouverture 8 h 11 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2042
    +0,0062 (+0,52 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 442,97
    -122,77 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 273,66
    -25,30 (-1,95 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Esker : Résultats annuels 2020

ESKER
·6 min de lecture

Lyon, le 25 mars 2021

Résultats annuels 2020

Résilience du modèle Cloud : résultats records et poursuite des investissements

Confiance pour l’exercice 2021

EN K€

2020

2019

CROISSANCE

CHIFFRE D’AFFAIRES

112 274

104 188

+8%

RÉSULTAT D’EXPLOITATION

13 612

12 418

+10%

RÉSULTAT COURANT AVANT IMPOTS

13 545

12 686

+7%

RÉSULTAT NET

11 562

9 745

+19%

Le Directoire et le Conseil de Surveillance de la Société ont examiné et approuvé les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2020. Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis fin avril après finalisation des procédures requises pour la publication du Document d’Enregistrement Universel.

Croissance dynamique du chiffre d’affaires malgré la pandémie Covid-19

Le chiffre d’affaires d’Esker pour l’exercice 2020 progresse de 8% (9% à taux de change constants) pour atteindre 112,3 M€. Cette performance résulte du succès toujours croissant des solutions de dématérialisation Cloud qui représentent plus de 104 M€ (93% de l’activité) en 2020, en augmentation de 12% par rapport à 2019.
Les volumes traités par la plateforme du Groupe ont été négativement impactés au cours du deuxième trimestre 2020 (environ 25% en avril et mai) du fait de la baisse d’activité des clients d’Esker en lien avec les différentes mesures sanitaires prises par les gouvernements pour faire face à la pandémie de Covid-19. L’activité a rebondi sensiblement au cours des troisième et quatrième trimestres pour retrouver une croissance structurelle à deux chiffres. Esker estime néanmoins que ce rebond n’a pas permis de compenser totalement les impacts de la pandémie, l’activité étant restée environ 5% inférieure au niveau attendu hors Covid-19. La résilience du modèle Cloud autant que celle des solutions offertes par le Groupe à ses clients permettent néanmoins à Esker d’afficher, malgré la situation sanitaire et économique, une croissance dynamique de son chiffre d’affaires.
Les activités de dématérialisation traditionnelles (en mode licence) ainsi que les produits historiques poursuivent leur décroissance tendancielle et ne représentent plus que 7% du chiffre d’affaires.

Forte dynamique des nouvelles signatures

Au-delà du chiffre d’affaires constaté en 2020, les performances commerciales sur l’exercice établissent également un record. La valeur minimum garantie pour le Groupe des contrats signés sur 2020 (prises de commandes) progresse ainsi fortement de 17% par rapport à 2019. Après un premier trimestre dans la lignée des performances affichées en 2019 (+36%), les prises de commandes ont été fortement affectées au T2 par la survenance de la pandémie (-20%). Le rebond a été sensible dès le troisième trimestre avec une reprise de la croissance à 16% et s’est accéléré au T4 avec un record historique battu de plus de 30%.
La pertinence des solutions d’automatisation des process administratifs en situation de pandémie et l’excellente performance des équipes du Groupe ont permis de maintenir une forte dynamique commerciale malgré les contraintes sanitaires. La croissance des prises de commandes a été particulièrement soutenue pour les zones Amérique (+36%) et Asie-Pacifique (+16%). En Europe, le décalage des signatures sur le T4 a permis de maintenir les prises de commandes au niveau élevé constaté en 2019 (-4%).
Ces contrats pluriannuels ont une influence marginale sur le chiffre d’affaires de l’année de signature alors que leur coût d’acquisition, marketing et commercial principalement, est intégralement imputé sur l’exercice.

Poursuite des investissements de croissance

Au cours de l’exercice 2020, l’effectif moyen du Groupe a progressé de 13% pour atteindre 764 personnes à fin décembre. Malgré la situation, Esker a pour l’essentiel maintenu ses plans de recrutements pour 2020. Les efforts ont particulièrement porté sur les fonctions techniques, notamment la R&D (+16%) et les consultants (+11%). Les équipes de « Customer Experience », dédiées au suivi et à l’amélioration de la satisfaction des clients, et jugées essentielles en période de tension économique, ont, par conséquent, été significativement renforcées (+24%). Les embauches dans les départements commerciaux et marketing ont été maintenues à un niveau cohérent avec la hausse du chiffre d’affaires.

Progression de la rentabilité d’exploitation

Le résultat d’exploitation du Groupe progresse de 10% pour atteindre 13,6 M€ en 2020, contre 12,4 M€ en 2019. La rentabilité opérationnelle augmente donc légèrement, passant de 11,9% en 2019 à 12,1% en 2020 dans un contexte de croissance inférieure aux attentes initiales du Groupe. Esker démontre ainsi sa capacité à gérer les aléas conjoncturels sans renoncer à ses objectifs moyen et long terme, comme en témoigne la progression des effectifs sur 2020.
Les investissements réalisés en R&D, en consulting et en relation clients sont compensés par la modération des dépenses marketing et commerciales (+2%). L’adoption du travail à distance et la réorientation vers des opérations marketing dématérialisées ont permis de maintenir un haut niveau de performance opérationnelle tout en contrôlant les dépenses.

Forte hausse du résultat net

Comme communiqué à l’occasion des résultats semestriels 2020, Esker a décidé de bénéficier en France de la récente extension aux activités logicielles du régime favorable d’imposition des profits dérivés de l’exploitation des brevets (dit IP Box). Le Groupe bénéficie ainsi de son engagement constant pour le maintien en France de la grande majorité de ses investissements en matière de développement logiciel. L’effet net de cette adoption sur la charge d’impôt des exercices antérieurs a été comptabilisé en résultat exceptionnel. Concernant 2020, l’effet conduit à une réduction d’environ 5 points du taux effectif d’impôt sur les bénéfices consolidés du Groupe. La charge d’impôt baisse ainsi de 13% par rapport à 2019.
Compte tenu de ces éléments, le résultat net du Groupe s’inscrit à 11,6 M€ en 2020, en forte progression de 19% par rapport à 2019.

Perspectives 2021 et trésorerie disponible

Les performances enregistrées en 2020, tant en matière de chiffre d’affaires que de prises de commandes, permettent à Esker d’aborder 2021 avec confiance. Les contrats signés en 2020, notamment sur le quatrième trimestre, viendront progressivement alimenter la croissance du chiffre d’affaires 2021. Cela devrait être particulièrement sensible à partir du deuxième trimestre, compte tenu d’un effet de base nettement favorable. Néanmoins, la situation économique et sanitaire actuelle sur les marchés du Groupe conduit à penser que l’année 2021 ne sera pas marquée par un retour immédiat à une situation pré-Covid-19. Dans ces circonstances, le Groupe anticipe pour 2021 une croissance de son activité de 15% à taux de change constants ce qui devrait permettre à la rentabilité de se maintenir au niveau constaté en 2020.

Esker a décidé de rembourser intégralement les 11,5 M€ d’emprunts garanties par l’État (PGE) initialement contractés pour faire face aux possibles conséquences financières de la pandémie de Covid-19. Compte tenu de la trésorerie au bilan de clôture 2020 (40,4 M€) et du montant des immobilisations financières disponibles (4,9 M€), la trésorerie mobilisable pour l’exercice 2021 s’établit donc à 33,8 M€.

Pièce jointe