Marchés français ouverture 7 h 46 min
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1285
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    44 858,78
    +1 106,39 (+2,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 286,62
    +26,46 (+2,10 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Epargne, hausse des prix.... Le pessimisme des Français au plus haut

·1 min de lecture
Inquiétude
Inquiétude

Le moral des Français n'est au beau fixe. Ce n'est pas une surprise mais c'est ce que nous confirme l'Insee dans son étude mensuelle publiée mercredi. L'indicateur qui synthétise la confiance des ménages passe sous sa moyenne de longue période en octobre. Au sujet de leur situation financière future, par exemple, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants est en baisse.

La crainte de l'inflation

Pas étonnant puisqu'ils sont de plus en plus nombreux à considérer que les prix ont augmenté depuis un an au cours des douze derniers mois. Un niveau jamais atteint depuis 2012. Et ce n'est pas fini visiblement. « Les ménages estimant que les prix vont augmenter au cours des douze prochains mois sont eux aussi plus nombreux en octobre », explique l'Insee. Pourtant, d'après les dernières prévisions de la Banque de France, « l'inflation reviendrait en dessous de 2% dans le courant de 2022 », et ce après avoir atteint 2,7% en septembre sur un an.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Retraite, impôts, prix du tabac et du gaz ... Ce qui change au 1er novembre
- Après le compte Nickel, les DAB arrivent dans les bureaux de tabac
- Indemnité inflation : les trois effets pervers de la prime de 100 euros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles