La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1967
    +0,0054 (+0,45 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    14 484,18
    +154,17 (+1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3313
    -0,0044 (-0,33 %)
     

Epargne : Bercy va-t-il raboter votre PEL ?

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture

Le Plan d’épargne logement fait partie des placements privilégiés. 1 Français sur 5 en détient un, selon les dernières données de fin 2019, ce qui représente quelque 13,4 millions de PEL, d’après l’Observatoire de l’épargne réglementée de la Banque de France publié ce 27 octobre. Il faut dire que les vieux PEL sont des placements particulièrement juteux. C'est la conséquence de la particularité de ce produit d'épargne de servir un taux fixe dans le temps déterminé par sa date d'ouverture. Résultat, les PEL ouverts en 2014 continuent à rapporter aujourd’hui 2,50%. Pour un plan souscrit en 2002, le taux d’intérêt grimpe à 4,50% et même à 7,50% pour les PEL conservés depuis 1986. De tels taux contrastent avec la rémunération de 1% des Plans d'épargne logement ouverts actuellement.

Voir les taux de l'épargne réglementée (Livret A, LDDS, PEL...)

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Achat immobilier : comment trouver une maison à 100 000 euros
- Immobilier : déjouez les pièges du ravalement de façade
- Internet, mobile, SVoD... Payez-vous plus cher que la moyenne pour vos abonnements ?