La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 207,17
    -53,64 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 841,51
    +38,59 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    26 571,87
    +140,32 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    0,9602
    -0,0010 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 928,05
    -205,99 (-1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,68
    -20,46 (-4,46 %)
     
  • S&P 500

    3 654,68
    -0,36 (-0,01 %)
     

Entreprises : les créations d'emplois ont chuté au deuxième trimestre

Pixabay/montage Capital

La réindustrialisation amorcée en France pourrait marquer le pas sous l'effet de la guerre en Ukraine, de l'inflation et de la crise énergétique, après une baisse de 20% des créations d'emplois dans les entreprises au deuxième trimestre par rapport au premier, discernée par l'indice spécialisé Trendeo. Très réactifs à la conjoncture, ce sont les secteurs de la vente à distance et des centres d'appels et services en ligne qui illustrent le coup de froid sur la croissance identifié par Trendeo, avec respectivement 6.583 et 1.092 emplois supprimés de plus que ceux qui ont été créés dans ces deux secteurs sur les huit premiers mois de l'année.

L'industrie traditionnelle, elle, a continué de voir ses effectifs augmenter, avec 26.625 emplois nouveaux sur les huit premiers mois de l'année, soit un solde net positif de 10.074 par rapport à la période janvier-août 2021. "Début de chute ou trou d'air?" le rapport semestriel du cabinet Trendeo, qui recense et analyse deux fois par an toutes les annonces d'investissement des entreprises sur le territoire français, ne tranche pas. "Jusqu'à fin août, on ne constate pas de ralentissement violent dans l'ensemble de l'économie", souligne le rapport. Mais, en avril, le solde des créations et suppressions d'emplois est passé "sous le niveau de 2021", note Trendeo.

Du coup, les relocalisations d'entreprises qui avaient connu une année record en 2021, semblent être freinées dans leur croissance aussi. Au premier semestre, Trendeo décompte 28 relocalisations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le CAC 40 attend le verdict de la Fed sur les taux, la Bourse de Paris dans le rouge
Discrimination : le géant McDonald's fera bien face à un procès au montant titanesque
Inflation : Leroy Merlin bloque à son tour les prix de certains produits
Cette compagnie aérienne lance l’un des plus longs vols au monde
Crise énergétique : plusieurs centaines d'entreprises en France en difficulté cet hiver