La bourse ferme dans 5 h 3 min
  • CAC 40

    6 669,90
    -27,06 (-0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 944,03
    -12,50 (-0,32 %)
     
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0510
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 787,10
    +5,80 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    16 158,09
    -436,07 (-2,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    399,85
    -11,37 (-2,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,04
    -0,89 (-1,16 %)
     
  • DAX

    14 394,00
    -53,61 (-0,37 %)
     
  • FTSE 100

    7 540,59
    -26,95 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2196
    +0,0002 (+0,02 %)
     

Enseignement : Les mathématiques à nouveau obligatoires au lycée dès septembre 2023

BillionPhotos.com/Adobe Stock

Les lycéens fâchés avec les maths vont faire la grimace. Dès septembre 2023, tous les élèves de première générale qui n'ont pas pris la spécialité mathématiques auront une heure et demie de cours en plus par semaine consacrée à cette discipline. "C'est le retour de l'enseignement des mathématiques pour l'ensemble des lycéens", s'est félicité le ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye dans une interview aux Échos parue dimanche 13 novembre. Baisse de la culture et du vivier scientifique, renforcement des inégalités sociales et de genre, les conséquences de la disparition depuis 2019 des mathématiques dans le tronc commun des matières obligatoires enseignées en classes de première et de terminale avaient alarmé communauté éducative, chercheurs, grands patrons mais aussi politiques jusqu'à Emmanuel Macron.

Le candidat Macron avait ainsi promis le retour des maths dans le tronc commun en cas de réélection, avant d'acter cette réintroduction dès la rentrée 2022 mais seulement en option. L'annonce survenue une douzaine de semaines avant la rentrée avait été critiquée pour sa précipitation et un faible nombre d'élèves avait finalement choisi cette option lors de l'année scolaire 2022-23. Au casse-tête d'emploi du temps s'ajoutait aussi un défi de ressources humaines pour l’Éducation nationale sur fond de pénurie de profs: où trouver les enseignants pour assurer ces nouvelles heures d'enseignement ? Alors que la discipline sera désormais obligatoire, Pap Ndiaye se veut rassurant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'Iran menace Israël avec son nouveau missile hypersonique
Il réalise 30.000 euros d'économie d'énergie grâce à son four solaire "visionnaire"
En quelques minutes, on lui dérobe 1.500 euros à son domicile
La malédiction de Princess Cruises, dont le paquebot accoste avec 800 passagers positifs au Covid
Les banquiers centraux allemand et français plaident pour "une véritable union des marchés de capitaux"