Publicité
Marchés français ouverture 21 min
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0717
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 078,02
    -257,30 (-1,40 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 288,59
    -898,05 (-1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,50
    -6,82 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     

Mon employeur me paie en retard, ai-je le droit de ne pas travailler ?

Mon employeur me paie en retard, ai-je le droit de ne pas travailler ?

Vous actualisez l’application de votre banque, mais rien n’y fait : le virement de votre salaire n’arrive toujours pas sur votre compte, en ce début du mois de juin. Pas de quoi vous alarmer toutefois… si votre employeur a pris pour habitude de vous payer le mois suivant. «Il s’agit d’une pratique courante», explique même Dominique Guérin, avocat spécialisé en droit du travail. Et pour cause, il n’existe pas de date limite fixée pour le versement des salaires. L’employeur doit simplement veiller à la mensualité du paiement, et respecter le délai maximum d’un mois entre deux versements de la rémunération. Ainsi, si certains employeurs optent pour un versement du salaire autour du 26, d’autres peuvent en décaler le paiement jusqu’au 5 du mois suivant. Pour connaître plus précisément la date à laquelle votre employeur vous verse votre rémunération, n’hésitez pas à consulter votre contrat de travail, qui doit «nécessairement préciser cette échéance de salaire», conseille l’avocat.

Mais il n’est pas rare de recevoir votre salaire après la date pourtant fixée par votre contrat. Si les difficultés de trésorerie de votre employeur peuvent parfois en être la raison, les délais administratifs des gestionnaires de paie et les retards de traitement des transactions bancaires - par exemple pour une mise à jour de logiciel ou l’enchaînement de jours fériés - sont pour la plupart responsables de ce versement différé. Cela avait été par exemple le cas au mois de mars dernier. Pour rappel, de nombreux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chômage : bonne nouvelle pour les bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique
Salaire en alternance : combien gagnerez-vous à la rentrée de septembre 2024 ?
Réforme de la fiche de paie : les Français ont peur pour leur salaire
Job d'été : comment m'assurer que mon employeur respecte tous mes droits ?
Emploi : les créations d’emploi augmentent grandement dès le premier trimestre 2024