La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 869,82
    -56,19 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    11 959,25
    -47,70 (-0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0738
    -0,0059 (-0,55 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • BTC-EUR

    21 527,99
    -181,82 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    531,16
    +6,02 (+1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 121,77
    -14,71 (-0,36 %)
     

Un employé d'American Airlines tué après avoir été "ingéré" par le moteur d'un avion au sol

Flickr

Un employé du personnel d'assistance au sol d'une filiale d'American Airlines a été tué dans un accident samedi 31 décembre dans l'après-midi à l'aéroport régional de Montgomery, en Alabama aux États-Unis. "Nos pensées et nos prières vont à la famille", a publié l'aéroport dans un message sur les réseaux sociaux quelques heures plus tard.

L'Administration fédérale de l'aviation (FAA) et le Bureau national de la sécurité des transports américains ont expliqué avoir ouvert une enquête. L'accident s'est produit là où était garé l'Embraer E175 du vol 3408 d'American Airlines, exploité par la compagnie régionale Envoy Air. Le vol avait été programmé pour un départ vers l'aéroport international de Dallas Fort Worth. Il a été annulé après le drame.

Le "travailleur a été mortellement blessé sur la piste de l'aéroport régional de Montgomery où le vol 3408 d'American Airlines, un Embraer E175, était stationné", a expliqué la FAA dans un communiqué transmis au média américain AL.com. Selon les autorités, l'homme a été "ingéré par le moteur" de l'avion alors que celui-ci était stationné à la porte d'embarquement avec le frein à main serré. Il est mort sur le coup. Aucune autre précision n'a été donnée.

Un temps arrêtés, les vols ont repris à 20 h 30 le jour même. American Airlines n'a pas immédiatement répondu à un courriel de l'Associated Press demandant des informations supplémentaires. Le nom de cet employé de Piedmont Airlines, une filiale régionale d'American Airlines, n'a pas encore (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un sommet à Kiev le 3 février pour discuter du soutien financier et militaire européen
Le compostage humain désormais autorisé dans l’État de New York
Firefox : un bug corrigé dix-huit ans après son premier signalement
D'importants secours déployés dans l'Ain pour... un canular
Emmanuel Macron a fait une grosse bourde lors de ses vœux aux Français au sujet de la crise climatique