La bourse ferme dans 7 h 42 min
  • CAC 40

    6 686,56
    -25,92 (-0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 952,36
    -10,05 (-0,25 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0425
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 757,20
    +3,20 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    15 584,06
    -403,63 (-2,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,88
    -1,77 (-0,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,13
    -2,15 (-2,82 %)
     
  • DAX

    14 500,40
    -40,98 (-0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 447,68
    -38,99 (-0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2082
    -0,0008 (-0,07 %)
     

Emploi : “le moral et l’engagement dans l’entreprise au travail sont au plus bas”

Martin Barraud/Getty Images

A peine rentrés, et on ne sait déjà plus comment s’en sortir. C’est que cette année … ”nous… sommes en guerre”. Pardon. Nous sommes de nouveau en guerre. Il y a trois ans, c’était contre un virus belliqueux… Cette fois-ci, on ne sait même pas contre qui. Ca ne peut pas être contre un Etat, car constitutionnellement (article 35) il eût fallu que le Parlement en fût informé et l’autorisa ou la ratifia… Donc, pour l’instant, le mystère reste complet quant à notre assaillant. Mais peu importe ce “détail”, le principal est de savoir que “nous sommes en guerre”. Dont acte, et donc, dans ce cas, une petite revue du moral des troupes s’impose.

Pas des troupes militaires bien sûr, dont le nombre n’a cessé de fondre depuis ces vingt dernières années et dont le budget s’est effondré en passant de plus de 6% du PIB dans les années 60 à 1,8% (!) en 2021, mais des troupes civiles. Pourquoi ? parce que si l’on veut aller jusqu’au bout cette allégorie guerrière, les premières victimes d’une guerre et le premier moteur de l’effort de guerre sont les populations civiles.

Je ne vais pas faire planer le mystère plus longtemps : il est au plus bas. Du moins en Europe. Dans son rapport intitulé State of the Global workplace 2022, l’Institut Gallup a, comme chaque année, interrogé les employés de plus de 110.000 entreprises dans 96 pays et a mesuré, entre autres, une donnée essentielle : l’engagement au travail. En d’autres termes, non pas le quantitatif (le nombre d’heures que l’on passe au bureau, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La livre Sterling touche un plus bas historique face au dollar
CAC 40 : les législatives en Italie et la livre Sterling plongent la Bourse dans le rouge
Taux d’intérêt : “la Fed persiste et signe” face à l’inflation
Numérique et finance : “menaces ou espoir ?”
Rachat de M6 : Niel, Berlusconi et Kretinsky ont déposé une offre