La bourse ferme dans 58 min
  • CAC 40

    6 657,00
    -3,59 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 922,96
    +2,06 (+0,05 %)
     
  • Dow Jones

    33 863,32
    +265,40 (+0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,0547
    +0,0033 (+0,32 %)
     
  • Gold future

    1 804,00
    +6,00 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    16 039,83
    -38,38 (-0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    398,02
    +3,33 (+0,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    +1,22 (+1,69 %)
     
  • DAX

    14 270,62
    +9,43 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 480,21
    -8,98 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 088,41
    +129,85 (+1,18 %)
     
  • S&P 500

    3 967,98
    +34,06 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2234
    +0,0029 (+0,24 %)
     

Emmanuel Macron tente de rassurer les maires dépassés par les prix de l'énergie

Antoine Gyori - Corbis

"Nos villes sont prises à la gorge" face aux "prix délirants de l'énergie": Emmanuel Macron est allé mercredi au contact des maires réunis à Paris pour tenter de les rassurer et afficher une relation plus apaisée que par le passé. Pendant près de quatre heures, le chef de l'Etat a arpenté les allées du Parc des expositions de la Porte de Versailles, multipliant les poignées de mains et les selfies.

"Monsieur le Maire, vous allez bien? Le moral est bon? Ne lâchez rien!", a-t-il lancé aux uns et aux autres dans le Salon des maires, qui se trouve dans un autre pavillon que celui qui accueille le 104e Congrès de l'Association des maires de France (AMF). Dans ce salon aux 1.200 exposants, beaucoup d'entrepreneurs ont tenté de présenter leurs "solutions innovantes" pour les collectivités, et des édiles ont fait part au président de leurs problèmes. "On n'arrive pas à boucler le budget", lui dit l'un d'eux.

"Le prix de l'énergie, c'est très très chaud", insiste un autre, maire d'une commune de 7.000 habitants parvenu à se frayer un chemin jusqu'au président, qui a tombé la veste. "Il nous faut des moyens financiers", demande-t-il. A tous, Emmanuel Macron rappelle les "amortisseurs" et "filet de sécurité" déjà annoncés par le gouvernement pour accompagner les territoires face à la flambée des prix de l'énergie. Ainsi que la hausse plus forte que prévu de la dotation globale de fonctionnement (DGF) pour les collectivités territoriales en 2023, à 320 millions d'euros -- qualifiée d'"esbroufe" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Trottinettes électriques : les mineurs n'auront plus le droit d'utiliser Dott, Lime et Tier à Paris
Coupe du monde 2022 : les audiences des Bleus sont-elles en berne ?
Les prêts garantis par l'Etat vont-ils plomber notre économie ?
27% des enfants de moins de deux ans ont déjà été exposés aux écrans
Les sénateurs se déchirent sur le budget des transports franciliens