La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1418
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    37 030,79
    -1 200,00 (-3,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 014,06
    -11,67 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Emmanuel Macron reprend son tour de France et commence par l'Allier et le Cher

·2 min de lecture
Emmanuel Macron en déplacement dans le Lot en juin dernier  - Lionel Bonaventure
Emmanuel Macron en déplacement dans le Lot en juin dernier - Lionel Bonaventure

Ne surtout pas apparaître déconnecté des enjeux de la vie quotidienne des Français. A l'issue de sa tournée dans les pays du Golfe, Emmanuel Macron reprend sa tournée des territoires commencée au printemps dernier et se rend dans l'Allier et le Cher.
Au menu de ce déplacement, une première visite ce mardi à Vierzon pour "échanger avec les habitants" lors d'une déambulation dans les rues de la commune. L'après-midi, le chef de l'État se rendra à Bourges pour visiter notamment un atelier de réinsertion avant d'assister au dernier conseil municipal de l'année de Châteaumeillant, un village de 2.000 habitants.

Un conseil des ministres depuis Moulins

Le soir, le président dînera avec les élus municipaux pour échanger autour des réalisations d'"Action cœur de ville", son plan lancé en début de quinquennat pour revitaliser les centres-villes qui souffrent de désertification commerciale.

Le lendemain, le locataire de l'Élysée dirigera le conseil des ministres en visioconférence, depuis Moulins. Avant de se rendre à Vichy pour faire le point sur les différents dispositifs que soutient le gouvernement pour redynamiser la préfecture de l'Allier.

Enfin, ce déplacement se conclura par un échange avec une cinquantaine d'associations de la ville pour "saluer l'engagement fort" des bénévoles. "Le geste se veut symbolique alors que 2021 marque les 120 ans de la loi sur la liberté d'association", souligne l'exécutif dans un communiqué de presse.

Se pencher sur les dossiers des territoires

Ces derniers mois, Emmanuel Macron a multiplié les déplacements de ce type pour faire "un suivi des engagements". A Marseille, il s'est notamment penché sur la situation des écoles et des transports en septembre dernier. Quelques semaines plus tard, le président se rendait à Saint- Étienne pour défendre les investissements de son plan "France 2030" lors d'une visite dans une entreprise de robotique, l'un des principaux employeurs de la ville. En novembre, il a multiplié les déplacements dans les Hauts-de-France pour parler entre autres des TER et des déserts médicaux.
A cinq mois de la présidentielle, cette tournée dans les territoires est éminement politique et permet au président de se montrer ancré dans la vie quotidienne des Français, avant d'être absorbé par des considérations plus internationales. Ce jeudi, le chef d'Etat présentera ses priorités pour la présidence tournante de l'Union européenne dont la France prendra la tête en janvier prochain.

Si cet exercice devrait lui permettre de faire la tournée des capitales du continent en pleine campagne présidentielle, permettant de mettre en avant sa stature internationale face à ses concurrents, le président veille donc aussi à se montrer au chevet des Français.

La stratégie semble pour l'instant lui réussir. Emmanuel Macron fait actuellement la course en tête avec 25,3% des intentions de vote au premier tour dans l'Élyséemètre, l'agrégateur de sondages de BFMTV.com.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles