Marchés français ouverture 3 h 40 min
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,81
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0503
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    19 336,79
    -181,50 (-0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    16 197,87
    -314,64 (-1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,77
    -9,44 (-2,30 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     

Elon Musk officiellement propriétaire de Twitter, les dirigeants immédiatement licenciés

tashatuvango/Adobe Stock

Elon Musk, patron de Tesla et homme le plus riche au monde, a pris le contrôle de Twitter jeudi 27 octobre après avoir conclu l'acquisition du réseau social pour 44 milliards de dollars, ouvrant un nouveau chapitre incertain pour la plateforme au cœur de la vie politique et médiatique des Etats-Unis et de nombreux pays. Après des mois d'une saga à rebondissements, le nouveau patron a immédiatement licencié le patron Parag Agrawal et deux autres dirigeants, le directeur financier Ned Segal et la responsable des affaires juridiques Vijaya Gadde, selon des sources anonymes de la chaîne CNBC et du Washington Post. Twitter n'a pas répondu à une sollicitation de l'AFP dans l'immédiat.

Elon Musk avait jusqu'à vendredi pour conclure l'acquisition du réseau social, faute de quoi un procès aurait eu lieu en novembre. L'opération traîne en effet depuis l'annonce fin avril d'une offre d'acquisition à 44 milliards de dollars, acceptée à contrecœur par Twitter. L'entrepreneur a cherché à s'en extraire unilatéralement début juillet, accusant l'entreprise de lui avoir menti, mais le conseil d'administration de la société a saisi la justice. Au début du mois, à quelques jours de l'ouverture d'un procès que Twitter semblait bien parti pour gagner, Elon Musk a finalement proposé de conclure la transaction au prix initialement convenu.

Mercredi, il s'est rendu au siège de Twitter à San Francisco et s'est rebaptisé "Chief Twit" sur son profil - "twit" voulant dire "crétin" en anglais. Jeudi soir, à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Data, pub... le cocktail gagnant de Pernod Ricard pour donner soif aux consommateurs
GTT : dans les cuves de cette PME française grâce à laquelle le gaz parcourt le monde
Voici comment on refroidit rapidement les freins des avions après l'atterissage
Pourquoi Decathlon est dans le viseur d'une association de protection des animaux
L'action Air France-KLM chute de 5% malgré ses résultats