La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 241,23
    -160,78 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    -0,0097 (-0,80 %)
     
  • Gold future

    1 718,60
    -56,80 (-3,20 %)
     
  • BTC-EUR

    39 963,49
    -2 368,60 (-5,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    969,07
    +35,93 (+3,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,28
    -1,25 (-1,97 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 341,62
    +222,19 (+1,69 %)
     
  • S&P 500

    3 852,26
    +22,92 (+0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3940
    -0,0073 (-0,52 %)
     

Luttes fratricides et querelles d'ego : voici 11 rivalités entre les stars de la tech

·2 min de lecture
Luttes fratricides et querelles d'ego : voici 11 rivalités entre les stars de la tech

La Silicon Valley est un terreau fertile pour les rivalités. Dans un lieu où naissent des idées qui changent le monde et où des milliards de dollars sont en jeu, il est tout à fait naturel que des rivalités se développent entre les acteurs du pouvoir de la Silicon Valley, allant du conflit amical aux critiques acerbes.

Si certaines querelles, comme celle entre le PDG de Salesforce, Marc Benioff, et le fondateur d'Oracle, Larry Ellison, semblent être nées d'une amitié étroite et d'un respect mutuel, d'autres, comme celle entre Mark Zuckerberg et Evan Spiegel, sont nées d'une offre d'achat rejetée.

Voici quelques-unes des querelles de longue date, amicales ou non, entre certains des dirigeants d'entreprise les plus puissants du monde :

Depuis plus de quatre ans, Elon Musk et Mark Zuckerberg s'affrontent sur des sujets aussi variés que l'intelligence artificielle et les fusées.

Les deux magnats — l'un dirige Tesla et SpaceX, l'autre Facebook — n'ont pas vraiment gardé leur rivalité secrète. Lorsqu'une explosion de la fusée SpaceX a détruit un satellite Facebook en 2016, Mark Zuckerberg a publié une déclaration enflammée disant qu'il était "profondément déçu" de l'échec de SpaceX.

Et lorsque Facebook s'est retrouvé mêlé au scandale de Cambridge Analytica, Elon Musk a publiquement supprimé les pages Facebook de ses entreprises, en tweetant que la société lui donnait "la frousse".

Puis, après l'émeute au Capitole américain au début du mois, Elon Musk a utilisé Twitter pour partager des mèmes reliant les émeutes à Facebook. Le soir de l'émeute, Elon Musk a tweeté "c'est ce qu'on appelle l'effet domino", ainsi qu'une image de dominos, dont le premier était intitulé "un site web pour évaluer les femmes sur le campus", une référence à la création de Facebook à l'Université de Harvard. Le dernier domino concernait les émeutiers.

Elon Musk et Bill Gates ne semblent pas entretenir une relation chaleureuse, du moins si l'on en croit les commentaires qu'ils ont faits l'un sur l'autre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les humains seraient incapables de contrôler une IA superintelligente, selon une étude
YouTube veut concurrencer TikTok avec Shorts en Inde et revendique déjà 3,5 milliards de vues par jour
Les manettes de la Nintendo Switch dans le viseur de plusieurs associations européennes
Elon Musk accuse Amazon de 'paralyser' son projet Starlink
500 millions de numéros de téléphone d'utilisateurs de Facebook sont en vente sur Telegram