La bourse ferme dans 7 h 12 min
  • CAC 40

    6 482,10
    -7,90 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 715,08
    -0,29 (-0,01 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0211
    -0,0006 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 805,90
    -6,40 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    22 526,24
    -983,26 (-4,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,08
    -23,27 (-4,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,77
    -0,73 (-0,81 %)
     
  • DAX

    13 546,47
    +11,50 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 479,92
    -8,23 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 589,61
    -413,83 (-2,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2083
    +0,0007 (+0,06 %)
     

Elon Musk et Donald Trump, les deux twittos les plus clivants, s’insultent sur les réseaux sociaux

Donald Trump et Elon Musk, à la Maison Blanche
Donald Trump et Elon Musk, à la Maison Blanche

Après avoir séduit la « Trumpshère » en proposant de racheter Twitter au nom de la liberté d’expression, Elon Musk est désormais sa cible. L’ancien président américain l’accuse d’être un « bullshit artist » et se moque de Tesla et de SpaceX.

Dans l’affaire Twitter/Musk, il ne manquait plus que lui. Donald Trump, 45ème président américain et ex-utilisateur compulsif du réseau social (il en a été exclu en janvier 2021), a décidé de prendre pour cible le patron de Tesla et SpaceX, qui a signé un accord avec Twitter pour racheter l’entreprise mais ne souhaite plus l’honorer. Comment en est-on arrivé là ? Donald Trump et sa communauté reprochent à Elon Musk de ne pas tenir sa promesse, mais aussi d’avoir affirmé qu’il n’avait pas voté pour Trump.

« Comedian bullshit »

C’est lors d’un meeting en Alaska que les hostilités entre les deux hommes ont commencé. Donald Trump, sur scène, a présenté Elon Musk comme un de ses supporters, avant de dire qu’il savait depuis le début que le deal n’aboutirait pas (« qui vous l’a dit en premier ? Moi »). Trump prétend avoir étudié le contrat dans les détails, indique qu’il s’agit d’un « mauvais » deal et affirme avoir débusqué la fraude Musk plusieurs mois avant tout le monde. Pour lui, le milliardaire n’est qu’un « bullshit artist »,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles