La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 781,90
    -23,60 (-1,31 %)
     
  • BTC-EUR

    14 195,84
    -82,53 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

Electricité : comment savoir si elle sera coupée chez vous cet hiver

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture

A cause de la crise sanitaire, l’hiver 2020-2021 est placé sous vigilance particulière par le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE). Si, entre novembre et janvier, la probabilité de manquer de courant est faible, en février et jusqu’à début mars, « le niveau de risque sera sensiblement plus élevé que les années passées », a indiqué RTE ce 19 novembre lors d’une conférence de presse dédiée à la sécurité d’approvisionnement en électricité. En effet, à cause du confinement au printemps, certains arrêts de centrales nucléaires ont dû être décalés à cet hiver. Résultat, fin février, 13 réacteurs seront dans l’incapacité de produire de l’énergie, contre seulement 2 à 4 les années précédentes.

C’est pourquoi, en cas de situations climatiques combinant absence de vent et températures en-deçà de 2 à 7°C par rapport aux normales de saison, le gestionnaire peut être amené à prendre des mesures exceptionnelles pour réduire la consommation d’électricité, comme abaisser de 5% la tension sur le réseau, arrêter d’alimenter certains industriels et, en tout dernier recours, de couper temporairement et localement le jus aux Français. Ces coupures ne pourraient durer plus de 2 heures d’affilée et ne concerneraient pas les services sensibles, comme les hôpitaux, rassure Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE. Elles seraient également anticipées, de sorte à prévenir en amont les consommateurs concernés.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Epargne : le PEA Jeunes est-il un fiasco ?
- Chômage partiel : plus de 200 millions d'euros escroqués
- PS5 : où et quand acheter la nouvelle Playstation ?