Marchés français ouverture 8 h 29 min
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9828
    +0,0027 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 903,97
    +187,26 (+0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

Electricité et gaz : si je ne paie pas ma facture, est-ce risqué ?

Facture impayée en énergie
Facture impayée en énergie

La crise énergétique frappe partout. En Angleterre, le plafond des prix du gaz et de l'électricité va augmenter au 1er octobre et conduire à une facture annuelle moyenne de 3 900 euros contre 1 630 en octobre 2021. En réponse à cette situation, un mouvement est né, intitulé « Don't Pay Uk ». Des dizaines de milliers de Britanniques menacent ainsi de ne plus payer leur facture afin de pousser le nouveau gouvernement à leur trouver une solution plus favorable. A titre de comparaison, la facture moyenne d'un client français qui se chauffe à l'électricité était de 1 604 euros par an en février 2022. Depuis, la France a décidé de geler les tarifs du gaz et de plafonner la hausse de ceux de l'électricité à 4% via le bouclier tarifaire. En Angleterre, l'aide se limite à un chèque de 450 euros pour les foyers les plus modestes.

Outre-Manche, ne pas s'acquitter de sa facture fait courir le risque d'une majoration puis d'une coupure. Et en France, quel est le risque de ne pas payer sa facture ? Un cas de figure qui pourrait s'accroître en 2023 avec la fin du bouclier tarifaire actuel fin décembre.

Quelle est la procédure pour payer sa facture ?

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Budget : 6 conseils pour éviter de finir le mois à découvert avec l'envolée des prix
- Assurance habitation : quel est le délai maximal pour réclamer une indemnisation ?
- DPE : des agences immobilières sanctionnées pour annonces illégales