La bourse ferme dans 8 h 13 min

Election présidentielle : et le favori des bookmakers est…

AFP

Comme pour de nombreux évènements, les sociétés en ligne de paris britanniques proposent de miser sur le résultat de l’élection présidentielle.

Sans surprise, c’est Emmanuel Macron qui est le favori. A l’instar des sondages, les bookmakers anglais placent le candidat d’En Marche avec la cote la plus faible, comprise entre 1,80 et 1,90. Ce qui signifie qu’un parieur misant 100 euros sur l’élection d’Emmanuel Macron empocherait, selon les sociétés, entre 180 et 190 euros.

Vient ensuite, et c’est plus surprenant au vu des sondages, Français Fillon. Le candidat des Républicains, en troisième ou quatrième position dans les intentions de vote est second chez les bookies, avec une cote allant de 3 à 3,75 selon les sociétés.

Jean-Luc Mélenchon distancé

Marine Le Pen, deuxième dans les sondages, est en revanche troisième chez les bookmakers britanniques. Elle est créditée d’une cote allant de 4 à 4,5. C’est dire que l’écart entre François Fillon et la candidate du Front national est faible.

L’écart se fait plus important avec les candidats suivants. C’est Jean-Luc Mélenchon qui est classé quatrième, avec une cote allant de 8 à 12. Une forte variation qui illustre la faible probabilité accordée à l’élection du candidat de la France insoumise.

La cote étonnante de Benoît Hamon

Puis, c’est une surprise, ce n’est pas Benoît Hamon mais François Asselineau qui est classé en 5e position par les bookmakers, avec une cote allant de 100 à 200 pour la plupart des sites de paris . Le candidat socialiste est lui gratifié d’une cote variant énormément, allant de 200 à 450 pour la plupart des sites. Vient ensuite Nicolas Dupont-Aignan, avec une cote autour de 400 à 500. Puis, avec une cote similaire, Jena Lassalle, Jacques Cheminade, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou, entre 500 et 2000.

Pour rappel, les sites qui proposent de tels paris ne sont pas agrées par l’Arjel, l’autorité de régulation des jeux française. Les paris sur la politique et les élections ne sont pas autorisés sur les sites agrées en France.