La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 670,84
    +23,53 (+0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 940,33
    +19,06 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    33 769,12
    -12,36 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0545
    -0,0014 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 814,80
    +13,30 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    16 306,30
    +129,36 (+0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,94
    -1,31 (-0,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,40
    +0,94 (+1,32 %)
     
  • DAX

    14 359,51
    +94,95 (+0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 475,37
    +3,20 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    11 108,61
    +26,61 (+0,24 %)
     
  • S&P 500

    3 967,47
    +3,96 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2303
    +0,0065 (+0,53 %)
     

EDF : le futur PDG Luc Rémont entre au conseil d'administration

Pixabay

"Le Conseil d'administration, qui s'est réuni le 18 novembre sous la présidence de Jean-Bernard Lévy, a décidé de coopter Luc Rémont (futur patron d'EDF, ndlr) en qualité d'administrateur", a annoncé le groupe vendredi 18 novembre dans la soirée. "Cette nomination sera soumise pour ratification à la prochaine Assemblée générale ordinaire des actionnaires d'EDF", a ajouté le groupe. Approuvée le 26 octobre dernier par le Parlement, la nomination de M. Rémont doit encore être entérinée officiellement par l'exécutif. En application des textes existants, le Conseil d'administration, qui a pris acte de l'avis favorable du Parlement, "a par ailleurs décidé de proposer au Président de la République la nomination de Luc Rémont en qualité de président-directeur général d'EDF", a indiqué le groupe.

Le futur patron d'EDF a d'ores et déjà dévoilé devant sénateurs et députés sa feuille de route pour surmonter la "crise sérieuse" que traverse le géant électricien fragilisé par une production nucléaire au plus bas et une dette gigantesque. Une fois sa nomination formellement annoncée par décret, M. Rémont aura devant lui des chantiers titanesques, au premier rang desquels la remise en ordre de marche du parc nucléaire français, dont près de la moitié des 56 réacteurs sont à l'arrêt, pour des maintenances programmées ou des problèmes de corrosion avérés ou soupçonnés.

Une situation qui a conduit le gestionnaire du réseau de transport d'électricité RTE a tirer vendredi la sonnette d'alarme, avertissant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gros changement à venir sur le marché de la livraison de courses à domicile
Pétrole : gare à une hausse surprise du baril, l’Opep et la Russie attendus au tournant
Le Royaume-Uni choisit l’austérité, où va la livre Sterling (GBP) ? Le conseil Bourse
Les promesses ambitieuses du futur casque de réalité augmentée du créateur de Pokémon Go
CAC 40 : la Bourse ignore l'avertissement de la Fed sur les taux, l'immobilier aux Etats-Unis attendu au tournant