La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 301,25
    -93,76 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0526
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 809,90
    -5,30 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    16 127,57
    -95,96 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,02
    +1,59 (+0,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,12
    -1,10 (-1,35 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 398,73
    -83,71 (-0,73 %)
     
  • S&P 500

    4 055,05
    -21,52 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2276
    +0,0020 (+0,16 %)
     

EDF :CHIFFRE D’AFFAIRES EN HAUSSE DE 77 % org. FORTE BAISSE DE LA PRODUCTION NUCLÉAIRE EN FRANCE DANS UN CONTEXTE DE PRIX DE MARCHÉ TRES ÉLEVÉS PROJET D’OFFRE PUBLIQUE D’ACHAT SIMPLIFIÉE DÉPOSÉ PAR L’ÉTAT AUPRES DE L’AMF

EDF
EDF

INFORMATION FINANCIÈRE AU 30 SEPTEMBRE 2022

CHIFFRE D’AFFAIRES EN HAUSSE DE 77 % org. (1)

FORTE BAISSE DE LA PRODUCTION NUCLÉAIRE EN FRANCE
DANS UN CONTEXTE DE PRIX DE MARCHÉ TRES ÉLEVÉS

PROJET D’OFFRE PUBLIQUE D’ACHAT SIMPLIFIÉE
DÉPOSÉ PAR L’ÉTAT AUPRES DE L’AMF

Faits marquants

  • Projet d’offre publique d’achat simplifiée déposé par l'État 

    • Dépôt le 4 octobre par l’État auprès de l’Autorité des marchés financiers du projet d’offre publique d’achat simplifiée des actions EDF à 12 € et des obligations convertibles à 15,52 €



  • Nucléaire

    • Phénomène de corrosion sous contrainte (CSC) : réparations terminées sur les circuits de 6 réacteurs (dont 3 sans indication de CSC), réparations en cours dans 4 réacteurs et contrôles en cours dans 5 réacteurs.

    • Recours ARENH : dépôt le 9 août d’un recours contentieux auprès du Conseil d'État et d’une demande indemnitaire auprès de l'Etat pour un montant estimé à cette date de 8,34 Mds€



  • Renouvelables 

    • Eoliennes offshore de Saint Nazaire installées (480 MW) : 1ers GWh injectés sur le réseau



  • Clients 

    • Retour de clients chez EDF (gains nets de plus de 939 000 contrats sur 12 mois glissants) avec un impact négatif en EBITDA compte-tenu de l’achat des volumes correspondants sur le marché à prix très élevés

    • Lancement du plan de sobriété : mise en valeur des offres d’effacement et de modulation, relance de l’option Tempo et campagne de communication autour des gestes utiles



  • Financement

    • Émission obligataire senior le 5 octobre en 3 tranches pour un montant nominal de 3 Mds€, dont une verte de 1,25 Md€ de maturité 12 ans



 

 



Ambitions 2023 (2)

Endettement financier net / EBITDA : environ ou légèrement supérieur à 3x
Dette économique ajustée / EBITDA ajusté (3) : environ 5x

 

 

 

 

 

 

Évolution du chiffre d’affaires du groupe EDF

(en millions d’euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%) (1)

France – Activités de production et commercialisation

23 151

34 000

46,8 %

France – Activités régulées

12 371

13 037

5,4 %

EDF Renouvelables

1 223

1 598

23,5 %

Dalkia

3 178

4 310

36,5 %

Framatome

2 360

2 937

18,7 %

Royaume-Uni

6 790

10 119

51,5 %

Italie

6 529

22 350

241,1 %

Autre international

2 101

3 717

61,2 %

Autres métiers

2 653

14 162

438,0 %

Éliminations inter-segments

(3 296)

(4 704)

42,7 %

Total Groupe

57 060

101 526

77,3 %

Le chiffre d’affaires du Groupe est en forte progression par rapport aux neuf premiers mois de 2021. Il reflète la forte hausse des prix sur tous les marchés de gros qui se répercute sur les prix de vente ainsi que sur la revente des obligations d’achat en France. Les activités de trading bénéficient de la forte volatilité des prix des commodités.


Performance opérationnelle

La production nucléaire en France pendant les 9 premiers mois s’établit à 209,2 TWh, soit 59 TWh de moins qu'à la même période en 2021. Cette baisse s’explique par une moindre disponibilité du parc nucléaire en raison principalement des contrôles et réparations réalisés sur les circuits des réacteurs suite à la découverte d’indications de corrosion sous contrainte, malgré de moindres fortuits et une optimisation du planning de production.

Sur la base de l’estimation de production nucléaire en France pour 2022 dans le bas de la fourchette 280-300 TWh et des prix à terme 2022 au 7 octobre 2022, l’estimation de l’impact de la baisse de production sur l’EBITDA du Groupe pour 2022 a été évaluée à environ - 32 Mds€ (2). Le Groupe a connu des mouvements sociaux en France en octobre dont l’impact est à l’étude.

La production hydraulique en France s’élève à 24,9 TWh (3). La baisse de 8,6 TWh par rapport à 2021 s’explique par une hydraulicité historiquement faible.

Au Royaume-Uni, la production nucléaire s’établit à 33,2 TWh, en hausse de 2,7 TWh par rapport à 2021 (malgré les fermetures de Hunterston B en janvier et de Hinkley Point B en août) du fait d’une bonne disponibilité du parc et d’un programme de maintenance moins chargé qu’en 2021.

La production renouvelable du Groupe (hors hydraulique) s’élève à 18 TWh, soit une hausse de 2,8 TWh par rapport à la même période en 2021. Cette évolution s’explique par la mise en service de nouvelles capacités en 2021, et pendant les neuf premiers mois de l’année 2022 pour 1,4 GW bruts. Ainsi, à fin septembre, le Groupe dispose de 13,2 GW nets de capacités renouvelables installées et de 7,5 GW bruts en construction (hors hydraulique).

En Belgique, le développement éolien se poursuit avec une capacité nette installée de 603 MW (4) à fin septembre 2022.

L’intensité carbone s’élève à 50 gCO2/kWh, soit + 3 gCO2/kWh versus septembre 2021, en raison de la baisse de la production nucléaire et hydraulique.

Evolution du chiffre d’affaires du Groupe par segment
France – Activités de production et commercialisation 



(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d’affaires (5)

23 151

34 000

46,8 %

La progression du chiffre d’affaires s’explique principalement par des effets prix favorables :

  • L’impact de la hausse du tarif réglementé de vente au 1er février 2022 aux clients finals et des hausses des prix de vente aux professionnels dans un contexte de forte augmentation des prix de l’énergie est estimé à 4,5 milliards d’euros.

  • La revente des obligations d’achat augmente pour un montant estimé à 4,1 milliards d’euros en lien avec la hausse des prix (sans impact en EBITDA).

  • Enfin, la hausse des prix a un impact positif sur les ventes des agrégateurs et les ventes de gaz. L’impact est cependant limité en EBITDA.

Le chiffre d’affaires progresse également pour un montant estimé à 0,6 milliard d’euros en raison de la fourniture des volumes additionnels d’ARENH, à 46,2 €/MWh, définie par le décret du 11 mars 2022 détaillant les mesures régulatoires pour limiter la hausse des prix en 2022.

Pendant les neuf premiers mois de 2022, le Groupe est en position net acheteur du fait de la moindre production nucléaire et hydraulique, contrairement à la même période en 2021 où il était net vendeur. L’impact sur le chiffre d’affaires est estimé à - 1 milliard d’euros.

France – Activités régulées (6)



(en millions d’euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d’affaires (1)

12 371

13 037

5,4 %

La croissance du chiffre d’affaires s’explique principalement par des effets prix positifs, notamment en lien avec les indexations (7) du TURPE 6 au 1er août 2021 et au 1er août 2022. Ces effets sont partiellement compensés par une baisse des volumes distribués liée à un climat plus doux en 2022.


Énergies Renouvelables

EDF Renouvelables

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (8)

1 223

1 598

23,5 %

La progression du chiffre d’affaires s’explique principalement par la hausse de la production, notamment en Europe et en Amérique du Nord découlant des nouvelles mises en service, par des conditions de vent favorables et des prix plus élevés, notamment au Royaume-Uni.

Renouvelables Groupe hors production hydraulique France

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

1 911

2 722

36,9 %

L’augmentation du chiffre d’affaires s’explique principalement par la hausse de 18,4 % de la production grâce aux mises en service réalisées en 2021 et 2022. Un effet prix positif en Italie et au Royaume-Uni contribue aussi à cette tendance.


Services Énergétiques

Dalkia

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (9)

3 178

4 310

36,5 %

La croissance du chiffre d’affaires est principalement liée à une forte augmentation des prix de l’énergie. L’activité commerciale au Royaume-Uni contribue également à cette hausse.

Services Énergétiques Groupe (10)

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

4 256

5 657

35,4 %

L’augmentation du chiffre d’affaires s’explique principalement par la hausse des prix du gaz dont l’impact est très limité en EBITDA, en particulier pour Dalkia et Edison.


Framatome

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (11)

2 360

2 937

18,7 %

Chiffre d’affaires contributif groupe EDF

1 323

1 523

4,8 %

La progression du chiffre d’affaires s’explique notamment par un volume de vente en croissance pour l’activité de la « Base Installée » en Amérique du Nord.

Cette tendance est limitée par des livraisons d’assemblages de certains types de combustibles en 2021 sans équivalent en 2022.

Royaume-Uni

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

6 790

10 119

51,5 %

La progression du chiffre d’affaires s’explique principalement par la hausse des prix de l’électricité et du gaz. La hausse des prix n’est cependant pas entièrement répercutée sur les tarifs réglementés des clients résidentiels (+ 54 % au 1er avril).

De plus, la hausse de la production nucléaire a conduit à la vente de volumes supplémentaires dans un contexte de prix élevés.

La reprise des portefeuilles de Utility Point et Zog en 2021 selon le mécanisme de dernier recours (SoLR) contribue à la hausse du nombre de clients à fin septembre 2022.

Italie 

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

6 529

22 350

241,1 %

La forte hausse des prix du gaz explique l’essentiel de la progression du chiffre d’affaires des activités gaz. L’impact est toutefois limité en EBITDA. Cette tendance s’explique également par une hausse des volumes vendus.

La croissance du chiffre d’affaires des activités électricité est également liée à la très forte hausse des prix de marché, avec un impact limité en EBITDA.

Autre international

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (12)

2 101

3 717

61,2 %

Dont Belgique

1 448

2 920

85,6 %

Dont Brésil

454

559

6,4 %

En Belgique (13), le chiffre d’affaires est en croissance du fait de la hausse des prix de l’électricité et du gaz sur tous les segments, reflétant celle sur les marchés de gros.

Au Brésil, la progression du chiffre d’affaires s’explique principalement par la réévaluation en novembre 2021 de 17,6 % du prix du Power Purchase Agreement attaché à la centrale d’EDF Norte Fluminense. Durant les neuf premiers mois de l’année, l’effet change est favorable (appréciation du Réal Brésilien face à l’Euro).

Autres métiers

(en millions d'euros)

9M 2021

9M 2022

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

2 653

14 162

438,0 %

Dont activités gazières

1 163

9 463

713,7 %

Dont EDF Trading

1 116

4 481

295,8 %

L’évolution du chiffre d’affaires des activités gazières s’explique par une forte hausse des prix de marché de gros du gaz et par la hausse des volumes vendus grâce à l’activité importante du terminal méthanier de Dunkerque. Ces effets ont néanmoins un impact limité en EBITDA.

Le chiffre d’affaires d'EDF Trading bénéficie toujours de la performance des activités en Europe et aux Etats-Unis, dans un contexte de très forte volatilité de l’ensemble des marchés de commodités.


Principaux faits marquants (14)
postérieurs à la communication des résultats semestriels 2022

Gouvernance

  • Proposition de nomination de M. Luc Rémont en qualité de Président-Directeur général d’Electricité de France (cf. CP de la Présidence de la République du 29 septembre 2022)

  • Modification de la composition du Conseil d’administration d’EDF (Cf. CP du 2 septembre 2022)

Renouvelables (15)

  • Anglo American et EDF Renewables conviennent d'un partenariat dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique du Sud pour former Envusa Energy - lancement de 600 MW de projets éoliens et solaires dans une première phase (Cf. CP du 4 octobre 2022)

  • Dernière ligne droite avant la mise en service du premier parc éolien en mer de France au large de Saint Nazaire (Cf. CP du 22 septembre 2022)

  • Parc éolien en mer de Fécamp – pose des fondations gravitaires (Cf. CP du 2 août 2022)

EDF Energy (16)

  • EDF fait le point sur le parc nucléaire existant au Royaume-Uni (Cf. CP du 22 septembre 2022)

  • EDF annonce un soutien supplémentaire pour ses clients dans un contexte d'aggravation de la crise du coût de la vie (Cf. CP du 22 août 2022)

  • Une nouvelle ère avec la fin de la production de Hinkley Point B (Cf. CP du 1er août 2022)

Edison (17)

  • Edison : le gazoduc d'interconnexion Grèce-Bulgarie (IGB) démarre ses opérations commerciales pour contribuer à la diversification énergétique de l'Europe (Cf. CP du 1er octobre 2022)

  • Edison acquiert auprès d'Axpo un parc éolien de 66 MW en Campanie (Cf. CP du 28 juillet 2022)

Framatome (18)

  • Framatome finalise l’acquisition de CETh et renforce ses compétences associées au soudage (Cf. CP du 5 septembre 2022)

  • Framatome annonce son entrée au capital de Global Morpho Pharma pour soutenir le développement de la médecine nucléaire (Cf. CP du 29 juillet 2022)

Autres

  • EDF annonce le succès de son émission d’obligations senior multi-tranches, dont une verte, pour un montant nominal de 3 milliards d’euros (Cf. CP du 5 octobre 2022)

  • EDF annonce avoir conclu un accord pour vendre sa participation dans la centrale CCGT de Sloe (870 MW) aux Pays-Bas (Cf. CP du 27 septembre 2022)

  • Le consortium composé d’EDF, KEPCO et Kyushu Electric Power Co. finalise le financement d’un projet de transport d’électricité aux côtés d’ADNOC et TAQA aux Emirats Arabes Unis (Cf. CP du 26 septembre 2022)

  • Point d’actualité (Cf. CP du 15 septembre 2022 sur l’annonce du plafonnement de la hausse des prix en 2023)

  • La hausse des prix de l'électricité et du gaz limitée à 15% en 2023 (Cf. Conférence de presse d’Elisabeth Borne du 14 septembre 2022)

  • Recours relatif à l’attribution de volumes d’ARENH supplémentaires pour 2022 (Cf. CP du 9 août 2022)

Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergie et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé principalement sur l’énergie nucléaire et renouvelable (y compris hydraulique) et investit dans de nouvelles technologies pour accompagner la transition énergétique. La raison d’être d’EDF est de construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement, grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants. Le Groupe participe à la fourniture d’énergie et de services à environ 38,5 millions de clients (1), dont 28,0 millions en France (2). Il a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires consolidé de 84,5 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

(1)   Les clients sont décomptés depuis 2018 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.
(2)   Y compris ÉS (Électricité de Strasbourg).

Cette présentation est uniquement destinée à des fins d'information et ne constitue pas une offre ou une sollicitation pour la vente ou l'achat de titres, d'une partie de l'entreprise ou des actifs décrits ici, ou de tout autre intérêt, aux États-Unis ou dans tout autre pays.
La présente communication contient des déclarations ou informations prospectives. Bien qu’EDF estime que les attentes reflétées dans ces déclarations prospectives sont basées sur des hypothèses raisonnables au moment où elles sont faites, ces hypothèses sont intrinsèquement incertaines et impliquent un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont hors du contrôle d’EDF. Par conséquent, EDF ne peut donner aucune garantie que ces hypothèses se réaliseront. Les événements futurs et les résultats réels, financiers ou autres, peuvent différer sensiblement des hypothèses évoquées dans les déclarations prospectives en raison des risques et des incertitudes, y compris, et sans limitation, les changements possibles dans le calendrier et la réalisation des transactions qui y sont décrites.
Les risques et incertitudes (liées notamment à l’environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire, et climatique) peuvent inclure les évolutions de la conjoncture économique et commerciale, de la réglementation, ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par EDF auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section 2.2  « Risques auxquels le Groupe est exposé » du document d’enregistrement universel (URD) d’EDF (sous le numéro D.22-0110) enregistré auprès de l’AMF le 17 mars 2022, consultable en ligne sur le site internet de l’AMF à l’adresse www.amf-france.org ou celui d’EDF à l’adresse www.edf.fr, ainsi que le rapport financier semestriel au 30 juin 2022, consultable sur le site internet d’EDF. Linformation financière trimestrielle ne fait pas l'objet d'un rapport des commissaires aux comptes.  
EDF ni aucun de ses affiliés ne s’engage ni n'a l'obligation de mettre à jour les informations de nature prospective contenues dans ce document pour refléter les faits et circonstances postérieurs à la date de cette présentation.

Ce communiqué de presse est certifié. Vérifiez son authenticité sur medias.edf.com

 

N’imprimez ce message que si vous en avez l’utilité.

 

 

EDF SA
22-30, avenue de Wagram
75382 Paris cedex 08
Capital de 1 943 290 542 euros
552 081 317 R.C.S. Paris

 

www.edf.fr

 



CONTACTS

 

Presse : +33(0) 1 40 42 46 37

 

Analystes et investisseurs : +33(0) 1 40 42 40 38


(1) Variation organique à périmètre, norme et taux de change comparables.
(2) Cf. communiqué de presse du 15 septembre 2022 où l’impact avait été estimé à -29 Mds€
(3) Production hydraulique hors activité insulaire avant déduction de la consommation du pompage. La production hydraulique totale cumulée nette de la consommation du pompage représente 19,8 TWh sur les 9 premiers mois de 2022 (29,7 TWh sur les 9 premiers mois de 2021).
(4) Capacité nette aux bornes de Luminus.
(5) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(6) Activités régulées comprenant Enedis, ÉS et les activités insulaires.
(7) Indexation du TURPE 6 distribution de +0,91 % au 1er août 2021 et de +2,26 % au 1er août 2022.
(8) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(9) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(10) Les Services Énergétiques Groupe comprennent Dalkia, Citelum, IZI Confort, IZI Solution, Sowee, Izivia et les activités de services d’EDF Energy, Edison, Luminus et EDF SA. Il s’agit notamment d’activités d’éclairage urbain, de réseaux de chaleur, de production décentralisée bas carbone à partir des ressources locales, de pilotage des consommations et de mobilité électrique.
(11) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(12) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(13) Luminus et EDF Belgium.
(14) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edf.fr
(15) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edf-renouvelables.com
(16) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edfenergy.com
(17) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edison.it
(18) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.framatome.com

(1) Variation organique à périmètre, norme et taux de change comparables.
(2) Cf. communiqué de presse du 15 septembre 2022. Sur la base du périmètre et des taux de change au 01/01/2022. À environnement réglementaire constant (plafond ARENH à 100TWh), avec une hypothèse de prix à terme 2023 au 13 septembre 2022, et compte tenu d’une hypothèse de production nucléaire 2022 et 2023 en France telle que figurant dans le communiqué de presse du 18 mai 2022.
(3) À méthodologie S&P constante.

Pièce jointe