Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 432,20
    -238,84 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    16 943,07
    +141,53 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0830
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 811,12
    -2 306,03 (-3,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 477,89
    -24,77 (-1,65 %)
     
  • S&P 500

    5 322,48
    +15,47 (+0,29 %)
     

EasyJet recrute : 1 000 postes de pilotes sont à pourvoir d’ici à 2028

Call Me Fred/Unsplash

EasyJet a des besoins et le fait savoir. Depuis le début de l’année, la compagnie à bas coûts britannique n’a cessé d’annoncer l’ouverture de nouvelles lignes en France : 16 au total, afin de maintenir sa position de seconde compagnie low-cost du pays. Mais qui dit nouvelles lignes, dit besoin de nouveaux pilotes. D’ici 2028, EasyJet envisage en effet de recruter 1 000 pilotes, a appris Air Journal. Pour cela, la compagnie a annoncé l’ouverture de son nouveau programme, «Génération EasyJet 2024», et a déjà relancé les candidatures auprès de 200 aspirants pilotes pour cette année.

La compagnie low cost veut aussi mettre fin à un tabou : le poste de pilote n’est pas réservé aux hommes. En partant du postulat qu’il y a seulement 6 % de pilotes femmes dans le monde, EasyJet compte sur cette nouvelle formule de recrutement pour les attirer. Avec 7% de femmes dans ses avions, EasyJet sait qu’il lui reste du travail sur ce plan. 300 femmes travaillent pour la compagnie en Europe, dont 99 commandants de bord. EasyJet dit poursuivre «ses efforts pour lutter contre les stéréotypes et les préjugés qui entourent le métier de pilote afin d’encourager davantage de femmes à postuler».

Son nouveau programme de formation permet aux aspirants pilotes de rentrer dans le cockpit d’un avion de ligne Airbus A320 en tant que copilote en deux ans seulement, que l’aspirant ait de l’expérience ou peu. Il faut cependant respecter certains critères, comme être âgé de 18 ans, et avoir obtenu au moins cinq (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sacko, Lignac... Pour pimenter leur business, les chefs ne savent plus où donner de la toque
Transavia annonce six nouvelles lignes internationales dans son programme de vols d'hiver
Le prêt-à-porter haut de gamme made in France avance à contre-courant
Cuistots, rock stars et entrepreneurs : les chefs nouveaux sont arrivés
Les recettes qui ont permis à Quick de faire un retour en force sur le marché français