La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 888,82
    -91,50 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 963,51
    +25,39 (+0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0086
    -0,0094 (-0,93 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 110,69
    -299,27 (-1,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,21
    -1,52 (-0,27 %)
     
  • S&P 500

    4 276,20
    +2,16 (+0,05 %)
     

Doritos, Lay's... Bientôt moins de chips dans les paquets ?

Pour faire face à l'inflation, le patron du géant de l'agroalimentaire PepsiCo a trouvé une astuce pour éviter d'augmenter les prix : vendre des paquets avec moins de chips pour le même montant. La proposition a soulevé un tollé outre-Atlantique, relève CNBC le mardi 12 juillet. Invité sur le plateau de Squawk Box du média américain, Hugh Johnston, directeur financier du groupe qui détient Doritos, Ley's, mais aussi Pepsi et Ice Tea, a expliqué que l'entreprise était comme les autres confrontée à l'inflation. Parmi le panel de possibilités pour y faire face, le société pourrait faire le choix de réduire le nombre de chips dans un paquet plutôt que d'augmenter les prix.

Le géant de l'industrie agroalimentaire a déjà augmenté ses prix ces derniers mois, en raison de l'inflation, de l'envolée du cours de l'huile de tournesol, un ingrédient phare de la fabrication des chips, et de ses coûts de transport. Pour le deuxième trimestre consécutif, PepsiCo a relevé des précisions de revenus – du fait des consommateurs payant plus pour un paquet de Doritos – mais son bénéfice net a fondu en raison de la hausse des coûts, et de la guerre en Ukraine. De 2,36 milliards de dollars, soit 1,70 dollar par action, un an plus tôt, il est passé à 1,43 milliard de dollars, soit 1,03 dollar par action.

Le P.-D.G. Ramon Laguarta a également déclaré que Pepsi utiliserait des "solutions de mélanges et d'assortiments", comme des tailles plus petites pour certains emballages, rapporte le média économique. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : la HAS recommande une 2e dose de rappel pour les femmes enceintes et les moins de 60 ans avec comorbidités
Les habitants de cette commune changent d’adresse sans déménager
Les députés en faveur d'une hausse du plafond de défiscalisation des heures supplémentaires pour 2022
Covid-19 : le premier feu vert au projet de loi sanitaire donné dans une "ambiance de match de foot", amputé d'un article clef
Comment bien vous tester et vous isoler face au Covid-19, les heures sup’ davantage défiscalisées ? Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles