La bourse ferme dans 4 h 36 min
  • CAC 40

    6 656,32
    -9,94 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 142,90
    -15,24 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1922
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 791,80
    +17,00 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    31 663,08
    -1 507,08 (-4,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    935,58
    -34,29 (-3,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,77
    -0,27 (-0,38 %)
     
  • DAX

    15 648,04
    -79,63 (-0,51 %)
     
  • FTSE 100

    7 096,61
    -56,82 (-0,79 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3907
    -0,0017 (-0,12 %)
     

On vous dit tout sur OnlyFans, le réseau social qui révolutionne le porno chez les jeunes

·2 min de lecture
On vous dit tout sur OnlyFans, le réseau social qui révolutionne le porno chez les jeunes

Lancé en 2016 au Royaume-Uni par l'entreprise Fenix International Limited (FIL), OnlyFans se décrit comme "un site d'abonnement qui permet aux créateurs de contenu de monétiser leur influence". Le business model est relativement simple : des "fans" s'abonnent à des comptes de "créateurs" pour accéder à leurs photos et vidéos exclusives et avoir la possibilité de leur envoyer un message privé. Mais contrairement aux autres réseaux sociaux, OnlyFans est payant. Il faut compter entre 4,99 dollars et 49,99 dollars par mois pour s'abonner à un compte.

Dès l'inscription, les utilisateurs sont invités à renseigner leur numéro de carte bancaire. Même pour accéder aux rares contenus publiés gratuitement par les créateurs, il faut au préalable avoir enregistré un moyen de paiement.

Si certains le surnomment "l'Instagram du porno", OnlyFans n'est officiellement pas un site X. Il s'agit au départ d'une simple plateforme mettant en relation des créateurs avec leur communauté pour les rémunérer, qu'importe le contenu proposé. On y trouve donc des coach sportifs qui publient des vidéos de musculation, des artistes filmant des concerts en direct de leur salon ou encore des influenceurs réalisant des tuto maquillage, comme le compte Twitter d'OnlyFans aime le mettre en avant.

Mais dans les faits, la majorité des créateurs présents sur OnlyFans y vendent surtout des photos et vidéos sexy, voire du contenu pornographique. C'est même ça qui a fait le succès de la plateforme ces derniers mois, à tel point que si vous dites à quelqu'un "j'ai un OnlyFans", votre interlocuteur pensera sûrement que vous vous y affichez nu.

La rappeuse Cardi B a d'ailleurs dû préciser qu'elle ne publierait pas de photos érotiques, mais bien des contenus exclusifs en rapport avec sa musique, comme les coulisses de son dernier clip.

OnlyFans ou le renouveau du porno ?

Si l'image d'OnlyFans est tellement associée à la pornographie, c'est parce que de nombreux travailleurs du sexe ont rejoint la plateforme pour pouvoir

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk est la personne qui a gagné le plus d'argent pendant la pandémie
TikTok signe un accord pour diffuser des musiques sur Spotify, Apple Music et Youtube
Un astéroïde est passé à 2 950 km de la Terre ce week-end, le plus proche jamais enregistré
Voici pourquoi les Vaporfly de Nike sont secrètement portées par des coureurs sponsorisés par d'autres marques
Huawei ne pourra plus mettre à jour les services Google sur ses anciens téléphones Android

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles