Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 699,85
    +367,43 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 447,86
    -20,24 (-1,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Disparition du MH370 : ces nouvelles données qui accréditent la thèse d'un détournement

Disparition du MH370 : ces nouvelles données qui accréditent la thèse d'un détournement

Qu’est-il arrivé le 8 mars 2014 au-dessus de la mer de Chine méridionale ? C’est à cette date qu’un des plus gros mystères de l’histoire de l’aviation est survenu. Le vol MH370 de la Malaysia Airlines, qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin, a disparu des radars avec ses 239 personnes à bord. Trente-huit minutes après le décollage, l'équipage avait communiqué pour la dernière fois avec les contrôleurs malaisiens, mais n’avait jamais repris contact, comme il l'aurait dû, avec ses homologues vietnamiens. Depuis, de nombreuses hypothèses ont vu le jour, comme celle d’une hypoxie ou d’un détournement impliquant ou non le personnel de bord. Aucune n’a permis d’établir les faits. Mais de nouveaux éléments pourraient rebattre les cartes, explique La Dépêche.

Il s’agit du scénario d’un ancien pilote de long-courrier d’Air France, Patrick Blelly. Selon lui, il pourrait bien s’agir d’un détournement. L’ancien pilote met en avant des données radars inexploitées jusqu’à présent. Patrick Blelly a mené sa propre enquête avec une équipe d’experts toulousains. L’équipe s’est appuyée sur des données de trois radars militaires malaisiens qui existent au format numérique, et émanant de l’organisation Geoscience Australia. Pour bien comprendre, il faut reprendre le trajet du Boeing 777 après son décollage de Kuala Lumpur à 0h41. Le dernier signal ACARS a eu lieu à 1h07, alors que la dernière communication vocale avec le cockpit, «Bonne nuit, Malaysia Trois Sept Zéro», est intervenue à 1h19.

Ensuite, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO 2024 : qu’est-ce que le «Passe Paris 2024», désormais disponible à la vente ?
100 jours de Gabriel Attal : la rédaction de «Capital» passe au crible les débuts du Premier ministre
Européennes 2024 : 10 personnalités qui ont façonné l’UE
Le Premier ministre britannique au cœur d’un bad buzz à cause de ses baskets Adidas Samba
Pourquoi les routes françaises se trouvent-elles dans un état aussi déplorable ?