Marchés français ouverture 54 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 494,34
    -22,25 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1840
    -0,0028 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 049,28
    +11,82 (+0,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,66
    +1,21 (+0,46 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

Disparition de Victorine en Isère : un corps sans vie a été retrouvé

Mélanie Bertrand avec Mélanie Rostagnat
·2 min de lecture

Victorine Dartois, une jeune étudiante de 18 ans, est portée disparue depuis samedi soir.

Moins de quarante-huit heures après la disparition de Victorine, une jeune étudiante de 18 ans, un corps sans vie a été retrouvé ce lundi en milieu de journée dans la réserve naturelle de l'étang de Saint-Bonnet, à Villefontaine en Isère, a annoncé la procureure de Vienne peu avant 14 heures. Sans être en mesure pour le moment de confirmer qu'il s'agit bien de celui de la jeune femme.

Victorine avait été aperçue pour la dernière fois samedi vers 19 heures à quelques mètres de là, vers le stade de la prairie. Dès samedi soir, ses parents avaient signalé sa disparition ne la voyant pas rentrer de chez des amis chez qui elle devait se rendre. Sa sœur Romane avait lancé dimanche un appel à témoins sur Facebook, assurant qu'il ne pouvait pas s'agir d'une fugue.

D'importants dispositifs avaient dès lors été déployés dans la zone pour tenter de retrouver la jeune femme et de nouvelles opérations étaient menées depuis ce lundi matin sous l'égide de la section de recherches de Grenoble à qui l'enquête a été confiée.

"Tout laisse à penser qu'il ne s'agit pas d'un accident"

"Le chien qui depuis hier tentait de retrouver sa piste a marqué au niveau d'une buse dans un petit ruisseau au niveau duquel on a retrouvé des chaussures qui correspondaient à celles qu'elle portait au moment de sa disparition, ainsi qu'un sac à main", a déclaré Audrey Quey.

"Le chien a continué à remonter le cours d'eau et plus haut sur le ruisseau, nous avons trouvé un corps qui pour le moment reste difficilement accessible et je ne suis pas en mesure de vous confirmer qu'il s'agit de celui de Victorine", a poursuivi la procureure de Vienne.

"Tout laisse à penser qu'il ne s'agit pas d'un accident", a conclu Audrey Quey avant d'annoncer qu'une conférence de presse devrait se tenir avant la fin de la journée.

Article original publié sur BFMTV.com