Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 501,59
    -351,27 (-0,90 %)
     
  • Nasdaq

    16 947,97
    -71,91 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0803
    -0,0059 (-0,54 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 353,37
    -857,14 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,30
    -30,40 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    5 274,86
    -31,18 (-0,59 %)
     

Disneyland Paris : comment les Walt Disney Studios vont devenir «Disney Adventure World»

Dassel/Pixabay

Il y a trente-deux ans, la France accueillait ce qui allait devenir la première destination touristique européenne : Disneyland Paris. Dix ans plus tard, en 2002, le parc avait déjà fait peau neuve en faisant une extension pour créer les Walt Disney Studios, un espace entièrement consacré au cinéma. Désireuse de toujours se renouveler, même après des décennies, la firme aux grandes oreilles s’est lancé un nouveau défi, celui de transformer les Studios jusqu’à changer le nom en «Disney Adventure World». Comme le relate Business & Marchés, au terme des chantiers en cours actuellement, la surface de cette partie du parc aura presque doublé et ses espaces auront été transformés à plus de 90%.

Mais pourquoi changer de nom ? «Nous allons changer l’histoire. On va s’éloigner un peu des décors de cinéma, pour aller vers des histoires plus immersives en s’adressant plutôt à un film ou une franchise, que nous pourrons explorer plus en profondeur», a justifié Tom Fitzgerald, senior creative director au sein de la division Walt Disney Imagineering, chargé de la création dans les parcs Disney.

Le grand événement de ce nouveau chantier d’envergure, c’est la création du «land» de la Reine des neiges, baptisé «World of Frozen», avec une croisière scénique façon Pirates des Caraïbes. Au centre de ce qui deviendra désormais Disney Adventure World, la firme a choisi de créer un lac de 70 000 m³, nommé Adventure Bay. Cet édifice, qui sera le théâtre de nombreux spectacles aquatiques, sera bordé par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BNP Paribas rachète les parts de Fosun dans Ageas pour 730 millions d’euros
Comté, produits locaux… comment McDonald’s a réussi à faire de ses recettes françaises des succès
CAC 40 : après la poussée de fièvre sur les taux à long terme, la Bourse repasse au vert
Sport au travail : «Un titre sport pour les salariés risque d'être coûteux et inefficace» (Gymlib)
Vacances scolaires 2024 : dis moi où et comment tu pars ce printemps, je te dirai qui tu es