La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 558,44
    -305,27 (-1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Deux faux médecins ont pu exercer pendant plusieurs semaines sur Doctolib

Après la polémique sur la présence de certains naturopathes qui a posé la question du contrôle des professionnels de santé présents sur Doctolib, la plateforme de prise de rendez-vous médicaux est à nouveau dans la tourmente avec une nouvelle affaire révélée par Franceinfo ce vendredi 26 août. Deux faux médecins auraient été référencés sur le site, faisant l'objet d'une enquête ouverte par le parquet de Montpellier en juillet dernier. Les deux personnes sont soupçonnées d'avoir exercé illégalement la médecine. Elles auraient été identifiées grâce à l'une de leurs patientes, qui a porté plainte.

Cette dernière, désignée par nos confrères comme Carole R., une mère de deux enfants atteints d'un trouble de l'attention avec hyperactivité (TDAH), avait voulu prendre rendez-vous avec leur psychiatre habituel pour renouveler leur traitement dans le courant du mois de juin. Le médecin étant parti en vacances, la jeune femme avait pris rendez-vous sur Doctolib avec un autre psychiatre de l'enfant et de l'adolescent, "David Cantat". Elle avait opté pour une téléconsultation avec ce dernier, assurée par sa collaboratrice, Laura Smith, avait-elle pu lire sur la plateforme. Le jour J, la jeune femme se connecte en cliquant sur un lien reçu trente minutes avant, comme cela est normalement le cas pour des téléconsultations, rapporte-t-elle.

Mais le lien ne semble pas fonctionner. "Laura Smith m’appelle sur mon portable, me dit qu’elle non plus ne parvient pas à se connecter et qu’on va faire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les compagnies aériennes low-cost ont retrouvé, voire dépassé, leur niveau d'avant-crise
Covid-19 : Moderna porte plainte contre Pfizer pour violation du brevet sur l'ARN messager
SNCF : vous pourrez bientôt payer vos billets en plusieurs fois
Voici les premières mesures de Doctolib pour sécuriser sa plateforme de prise de rendez-vous
EDF va prolonger l'arrêt de quatre réacteurs nucléaires de plusieurs semaines cet automne