Publicité
Marchés français ouverture 2 h 34 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 684,40
    -170,97 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 531,29
    -289,87 (-1,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 439,06
    +926,47 (+1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,07
    -45,39 (-3,03 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

Dette publique : les agences Moody’s et Fitch maintiennent leur note

Florence Piot/Adobe Stock

Le verdict était très attendu. Les agences de notation Moody’s et Fitch se sont prononcées sur la dette souveraine française, ce vendredi 26 avril. Elles l’ont laissé inchangée, avec une perspective stable, rapporte Le Monde. Moody’s a maintenu le niveau AA2, tandis que Fitch, qui avait dégradé la note en 2023, l’a laissé au niveau AA-. Bruno Lemaire a déclaré vendredi prendre «note» de «cette décision». Le ministre de l’Economie et des Finances a réaffirmé sa «détermination» à «tenir l’objectif fixé par le président de la République : être sous les 3% de déficit en 2027».

Un soulagement pour le locataire de Bercy, après que plusieurs de ses estimations se soient vues retoquées. Il avait d’abord dû revoir à la baisse la croissance attendue en 2024, de 1,4% à 1,1%, puis annoncer devoir trouver en urgence 10 milliards d’économies sur le budget de l’Etat. Fin mars, l’Insee avait ensuite fait savoir que le déficit publique de l’Hexagone s’était élevé à 5,5% en 2023, bien au-delà des prévisions du gouvernement et des 4,9% espérés. Bercy a annoncé, mercredi 10 avril, qu'il serait encore de 5,1% cette année, au lieu de 4,4%, obligeant à une deuxième vague de 10 milliards d'euros d'efforts à réaliser en 2024.

Si l’agence Fitch avait déjà indiqué ne pas prévoir d’abaissement de la note française à moins d’un accroissement «conséquent» de la dette, elle a estimé ce mois-ci «peu ambitieux» les objectifs de réduction du déficit avancés par le gouvernement d’ici 2027. Un constat que partage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dans cette commune, les habitants sont privés d’Internet et de téléphone depuis plus d’un mois
Notation de la dette : «Les investisseurs ont confiance dans notre pays», estime Gabriel Attal
Notre Dame-de Paris sera-t-elle prête pour les Jeux olympiques 2024 ?
Le gouvernement dévoile de nouvelles mesures pour les agriculteurs
Des agriculteurs s'opposent aux tomates importées du Maroc : action dans les supermarchés