La bourse ferme dans 20 min
  • CAC 40

    6 782,20
    +35,97 (+0,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 161,12
    +16,22 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    34 975,17
    +182,50 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 805,20
    -9,30 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    32 831,38
    -623,74 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    972,15
    -3,74 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,67
    +0,52 (+0,76 %)
     
  • DAX

    15 739,21
    +47,08 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 112,29
    -11,57 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    14 876,39
    +95,85 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    4 420,93
    +18,27 (+0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • GBP/USD

    1,3931
    +0,0046 (+0,33 %)
     

Dassault Aviation : Communiqué Financier du 1er semestre 2021

·16 min de lecture

SULTATS DU 1ER SEMESTRE 2021 DU GROUPE DASSAULT AVIATION

*

1er semestre 2021

1er semestre 2020

Prises de commandes
(avions neufs en unités)

3 913 M€



6 Rafale Grèce
12 Rafale France
25 Falcon

984 M€







5 Falcon

Chiffre d'affaires ajusté (*)

3 107 M€



13 Rafale Export
6 Falcon

2 641 M€



7 Rafale Export
16 Falcon

au 30 juin 2021

au 31 décembre 2020

Carnet de commandes
(avions neufs en unités)



16 703 M€



67 Rafale
dont
40 Rafale France
27 Rafale Export
53 Falcon

15 895 M€



62 Rafale
dont
28 Rafale France
34 Rafale Export
34 Falcon

1er semestre 2021

1er semestre 2020

Résultat opérationnel ajusté (*)



Marge opérationnelle ajustée

175 M€



5,6% du chiffre d’affaires

55 M€



2,1% du chiffre d’affaires

Recherche et Développement

250 M€
8,0% du chiffre d’affaires

262 M€
9,9% du chiffre d’affaires

Résultat Net ajusté (*)



Marge nette ajustée

265 M€



8,5% du chiffre d’affaires

87 M€



3,3% du chiffre d’affaires

au 30 juin 2021

au 31 décembre 2020

Trésorerie disponible

3 502 M€

3 441 M€

N.B. : Dassault Aviation comptabilise l’intégralité des contrats Rafale Export (y compris les parts Thales et Safran).

Principaux agrégats en normes IFRS en M€ (cf. tableau de passage ci-après)

(*) Chiffre d'affaires consolidé

3 106

2 646

(*) Résultat opérationnel consolidé

177

57

(*) Résultat net consolidé

212

32

Saint-Cloud, le 22 juillet 2021 - Le Conseil d'administration, réuni ce jour sous la présidence de Monsieur Éric Trappier, a arrêté les comptes du 1er semestre 2021. Ces comptes consolidés ont fait l’objet d’un examen limité par les Commissaires aux Comptes qui ont formulé une conclusion sans réserve.

« Le 1er semestre 2021 a été marqué par des contrats Rafale Export, Rafale France, le 1er vol du Falcon 6X, la reprise des commandes Falcon, le lancement et les 1ères commandes du Falcon 10X.

Dans le domaine militaire, l’année a débuté par la vente à la Grèce de 18 Rafale (6 neufs et 12 d’occasion actuellement en service dans les forces françaises), suivie de la vente à la France de 12 Rafale complémentaires en remplacement des 12 avions d’occasion cédés à la Grèce portant le total Rafale France commandé à 192.

L’Égypte a signé un contrat pour l’achat de 30 Rafale supplémentaires, ce qui portera à 54 le nombre de Rafale en service dans l’armée de l’air égyptienne. Ce contrat entrera en vigueur à la réception du 1er acompte et n’est donc pas dans le carnet de commandes au 30 juin 2021.

La Croatie a, quant à elle, annoncé avoir sélectionné le Rafale en vue d’acquérir 12 appareils d’occasion auprès de la France.

Nous avons, par ailleurs, poursuivi les négociations et prospections Rafale.

Les discussions et négociations sur le SCAF se sont poursuivies activement au cours du 1er semestre 2021 :

  • les travaux JCS (études technico-opérationnelles) lancés en janvier 2019 sont en cours de finalisation,

  • lancée en février 2020, la phase 1A des démonstrateurs du SCAF et notamment du New Generation Fighter se poursuit, en particulier sur les formes aérodynamiques avec les premiers essais en soufflerie programmés en septembre 2021.

Aujourd’hui, il reste à signer le contrat de la phase 1B (en cours de négociation) regroupant tous les travaux en coopération entre la France, l’Allemagne et l’Espagne jusqu’en 2024 (études de démonstrateur NGF dont Dassault Aviation est le maître d’œuvre). Les discussions sont en cours de finalisation avec la DGA sur les droits de propriété intellectuelle.

Le contrat pour l’Eurodrone, drone Moyenne Altitude Longue Endurance, entre l’OCCAR (Organisation Conjointe de Coopération en matière d’ARmement) et Airbus Defence & Space (maître d’œuvre) a été négocié. La notification est attendue au 2ème semestre. Les contrats entre Airbus Defence & Space et ses principaux partenaires, Leonardo et Dassault Aviation, sont en cours de négociation. Dassault Aviation sera en particulier responsable des commandes de vol et des communications de mission.

Au cours du semestre, nous avons livré 13 Rafale Export (Inde et Qatar) et poursuivi le soutien des flottes françaises et export.

Dans le domaine civil, nos efforts en matière de développement ont porté leurs fruits avec le succès du 1er vol du Falcon 6X réalisé le 10 mars 2021 (ce vol a été dédié à Olivier Dassault, tragiquement disparu en mars 2021), démontrant la maturité du programme et ouvrant la voie à la campagne d’essais préalable à la certification. Nous avons, par ailleurs, dévoilé le 6 mai 2021, le Falcon 10X, notre tout nouvel avion d’affaires à très grand rayon d’action doté de la cabine la plus spacieuse du marché.

Le marché de l’aviation d’affaires a montré, au cours du 1er semestre 2021, des signes encourageants d’amélioration, notamment aux États-Unis où le trafic a repris. En revanche, nous notons la persistance des tensions sur les prix. Le marché d’occasion est actif.

Nous avons livré, au 1er semestre 2021, 6 Falcon et enregistré 25 prises de commandes (vs 16 livraisons et 5 prises de commandes au 1er semestre 2020).

Enfin, suite à la décision de l’Assemblée Générale des actionnaires du 11 mai 2021, la valeur nominale de l’action Dassault Aviation sera divisée par 10, les nouvelles actions seront livrées le 1er octobre 2021. Ainsi, à cette date, chaque actionnaire se verra remettre en échange de chacune de ses actions actuelles, d’une valeur nominale unitaire de 8 euros, 10 nouvelles actions d’une valeur nominale unitaire de 0,80 euro.

Nos objectifs 2021 demeurent inchangés : nous prévoyons la livraison de 25 Rafale neufs et de 25 Falcon neufs et un chiffre d’affaires en hausse par rapport à l’an dernier. »

Éric Trappier,
Président-Directeur Général de Dassault Aviation.

  1. RÉSULTATS CONSOLIDÉS AJUSTÉS DU 1ER SEMESTRE 2021

(Cf. tableaux de passage en annexe)

Prises de commandes

Les prises de commandes du 1er semestre 2021 sont de 3 913 millions d’euros contre 984 millions d’euros au 1er semestre 2020. La part des prises de commandes à l’export est de 82%.

Leur évolution est la suivante, en millions d'euros :

S1 2021

%

S1 2020

%

Défense

2 500

64%

315

32%

Défense Export

1 907

132

Défense France

593

183

Falcon

1 413

36%

669

68%

Total prises de commandes

3 913

984

% Export

82%

80%

Les prises de commandes sont intégralement constituées de commandes fermes.

Programmes Défense

Les prises de commandes Défense s’élèvent à 2 500 millions d’euros au 1er semestre 2021 contre 315 millions d’euros au 1er semestre 2020.

La part Défense Export s’élève à 1 907 millions d’euros au 1er semestre 2021 contre 132 millions d’euros au 1er semestre 2020. Au cours du 1er semestre 2021, nous avons enregistré une commande pour la Grèce de 6 Rafale neufs et 12 Rafale d’occasion rachetés auprès de l’Armée de l’Air et de l’Espace française.

La part Défense France s’établit à 593 millions d’euros au 1er semestre 2021 contre 183 millions d’euros au 1er semestre 2020. Au cours du 1er semestre 2021, nous avons enregistré une commande de la France pour 12 Rafale supplémentaires.

Programmes Falcon

Au cours du 1er semestre 2021, 25 commandes de Falcon ont été enregistrées, contre 5 au 1er semestre 2020.

Les prises de commandes Falcon représentent 1 413 millions d’euros au 1er semestre 2021 contre 669 millions d’euros au 1er semestre 2020.

Chiffre d'affaires ajusté

Le chiffre d'affaires consolidé ajusté du 1er semestre 2021 est de 3 107 millions d’euros contre 2 641 millions d’euros au 1er semestre 2020. La part du chiffre d’affaires à l’export est de 87% au 1er semestre 2021.

L'évolution du chiffre d'affaires est la suivante, en millions d'euros :

S1 2021

%

S1 2020

%

Défense

2 405

77%

1 581

60%

Défense Export

2 061

1 319

Défense France

344

262

Falcon

702

23%

1 060

40%

Total chiffre d’affaires ajusté

3 107

2 641

% Export

87%

89%

Programmes Défense

13 Rafale Export (Inde et Qatar) ont été livrés au cours du 1er semestre 2021 contre 7 Rafale Export au 1er semestre 2020.

Le chiffre d’affaires Défense s’élève au 1er semestre 2021 à 2 405 millions d’euros contre 1 581 millions d’euros au 1er semestre 2020.

La part Défense Export s’élève à 2 061 millions d’euros au 1er semestre 2021 contre 1 319 millions d’euros au 1er semestre 2020. Cette hausse s’explique par le nombre de Rafale livrés (13 vs 7).

La part Défense France s’élève à 344 millions d’euros au 1er semestre 2021 contre 262 millions d’euros au 1er semestre 2020.

Programmes Falcon

6 Falcon ont été livrés au 1er semestre 2021, contre 16 au 1er semestre 2020.

Le chiffre d’affaires Falcon du 1er semestre 2021 s’élève à 702 millions d’euros, contre 1 060 millions d’euros au 1er semestre 2020. Cette baisse s’explique par le nombre de Falcon livrés (6 vs 16).

****

Le « book-to-bill ratio » (prises de commandes / chiffre d’affaires) est de 1,26 au 1er semestre 2021.

Carnet de commandes

Le carnet de commandes consolidé au 30 juin 2021 est de 16 703 millions d’euros contre 15 895 millions d’euros au 31 décembre 2020. Il est composé :

  • du carnet de commandes Défense Export qui s’élève à 8 096 millions d’euros contre 8 249 millions d’euros au 31 décembre 2020. Il est constitué principalement de 27 Rafale Export neufs et 12 d’occasion contre 34 Rafale Export neufs au 31 décembre 2020,

  • du carnet de commandes Défense France qui s’élève à 5 748 millions d’euros contre 5 499 millions d’euros au 31 décembre 2020. Il comprend en particulier 40 Rafale contre 28 au 31 décembre 2020. De plus, il comprend le standard F4 du Rafale, le contrat MCO RAVEL pour le Rafale et le contrat MCO OCEAN pour l’ATL2,

  • du carnet de commandes Falcon qui s’élève à 2 859 millions d’euros contre 2 147 millions d’euros au 31 décembre 2020. Il comprend notamment 53 Falcon contre 34 au 31 décembre 2020 parmi lesquels les 9 avions de missions des programmes AVSIMar et Archange.

Résultats ajustés

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel ajusté du 1er semestre 2021 est de 175 millions d’euros contre 55 millions d’euros au 1er semestre 2020.

Les frais de Recherche & Développement du 1er semestre 2021 s’établissent à 250 millions d’euros et représentent 8,0% du chiffre d’affaires contre 262 millions d’euros et 9,9% du chiffre d’affaires au 1er semestre 2020.

La marge opérationnelle s’établit à 5,6% contre 2,1% au 1er semestre 2020. Cette hausse s’explique par la diminution du poids de la Recherche & Développement autofinancée, la hausse du chiffre d’affaires et un 1er semestre 2020 qui avait été défavorablement impacté par la sous-activité liée à la Covid-19.

Le taux de couverture du 1er semestre 2021 est de 1,19 $/€, contre 1,18 $/€ au 1er semestre 2020.

Résultat financier

Le résultat financier ajusté du 1er semestre 2021 est de -11 millions d’euros contre -19 millions d’euros à la même période l’an passé. Ce résultat financier négatif est la conséquence de la comptabilisation de la composante de financement au titre des contrats militaires long terme.

Résultat net

Le résultat net ajusté du 1er semestre 2021 est de 265 millions d’euros contre 87 millions d’euros au 1er semestre 2020. La contribution de Thales dans le résultat net du Groupe est de 146 millions d’euros contre 58 millions d’euros au 1er semestre 2020.

La marge nette ajustée s’établit ainsi à 8,5% au 1er semestre 2021 contre 3,3% au 1er semestre 2020.

  1. STRUCTURE FINANCIÈRE

Trésorerie disponible

Le Groupe utilise un indicateur propre appelé « Trésorerie disponible » qui reflète le montant des liquidités totales dont dispose le Groupe, déduction faite des dettes financières ; il reprend les postes du bilan suivants : trésorerie et équivalents de trésorerie, actifs financiers courants (à leur valeur de marché) et les dettes financières, à l’exception des dettes de location comptabilisées suite à la mise en œuvre de la norme IFRS 16.

La trésorerie disponible du Groupe s’élève à 3 502 millions d’euros au 30 juin 2021 contre 3 441 millions d’euros au 31 décembre 2020. Cette hausse est liée au résultat du semestre partiellement compensé par l’impact du versement des dividendes, les investissements de la période et l’augmentation du Besoin en Fonds de Roulement.

Bilan (en données IFRS)

Le total des capitaux propres s’établit à 4 833 millions d’euros au 30 juin 2021 contre 4 560 millions d’euros au 31 décembre 2020.

Les emprunts et dettes financières s’établissent à 248 millions d’euros au 30 juin 2021 contre 270 millions d’euros au 31 décembre 2020. Les emprunts et dettes financières comprennent la participation des salariés placée en compte courant bloqué pour 106 millions d’euros et les dettes de location pour 142 millions d’euros.

Les stocks et en-cours ont augmenté de 290 millions d’euros et s’établissent à 3 671 millions d’euros au 30 juin 2021. Cette hausse est liée au niveau de livraisons Falcon sur le 1er semestre. La diminution des stocks et en-cours Défense Export consécutive aux livraisons de Rafale sur la période a été compensée par une augmentation des stocks et en-cours Défense France.

Les acomptes reçus sur commandes nets des acomptes versés sont de 4 137 millions d’euros, en augmentation de 228 millions d’euros. Les acomptes liés aux contrats Défense France et Rafale Grèce, ainsi qu’aux commandes Falcon expliquent cette hausse partiellement compensée par les reprises d’acomptes suite aux livraisons des Rafale Export de la période.

La valeur de marché des instruments financiers dérivés s’établit à 3 millions d’euros au 30 juin 2021 contre 81 millions d’euros au 31 décembre 2020. Cette baisse est essentiellement liée à la variation du cours du dollar US entre le 30 juin 2021 et le 31 décembre 2020 (1,1884 $/€ contre 1,2271 $/€).

Ce communiqué financier peut contenir des déclarations de nature prospective qui constituent des objectifs et ne sauraient être considérées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Les résultats effectifs peuvent différer sensiblement des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, tels que notamment décrits dans le Rapport d’activité.

CONTACTS
Communication Institutionnelle
Stéphane Fort - Tél. +33 (0)1 47 11 86 90 - stephane.fort@dassault-aviation.com
Communication Financière
Armelle Gary - Tél. +33 (0)1 47 11 84 24 - armelle.gary@dassault-aviation.com
dassault-aviation.com

ANNEXE

COMMUNICATION FINANCIÈRE

La norme IFRS 8 « secteurs opérationnels » requiert la présentation de l’information sectorielle selon des critères de gestion interne.

L'activité du Groupe Dassault Aviation relève entièrement du domaine aéronautique. Le reporting interne fait au Président-Directeur Général et au Directeur Général Délégué, utilisé pour la stratégie et les prises de décisions, ne présente pas d'analyse de la performance, au sens de la norme IFRS 8, à un niveau inférieur à ce domaine.

DÉFINITION DES INDICATEURS ALTERNATIFS DE PERFORMANCE

Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité, le Groupe présente un compte de résultat ajusté :

  • du résultat de change associé à l’exercice des instruments de couverture non éligibles à la comptabilité de couverture au sens des normes IFRS. Ce résultat, présenté en résultat financier dans les comptes consolidés, est reclassé en chiffre d’affaires et donc en résultat opérationnel au sein du compte de résultat ajusté,

  • de la valorisation des instruments dérivés de change non éligibles à la comptabilité de couverture, en neutralisant la variation de juste valeur de ces instruments (le Groupe considérant que le résultat de couverture ne doit impacter le résultat que lors de l’échéance des flux commerciaux), à l’exception des dérivés affectés à la couverture des positions bilancielles dont la variation de juste valeur est présentée en résultat opérationnel,

  • de l’amortissement des actifs évalués dans le cadre de l’allocation du prix d’acquisition (regroupements d’entreprises), dit « PPA », Purchase Price Allocation,

  • des ajustements pratiqués par Thales dans sa communication financière.

Le Groupe présente également l’indicateur « trésorerie disponible » qui reflète le montant des liquidités totales dont dispose le Groupe, déduction faite des dettes financières. Il reprend les postes du bilan suivants :

  • trésorerie et équivalents de trésorerie,

  • autres actifs financiers courants (essentiellement valeurs mobilières de placement disponibles à la vente à leur valeur de marché),

  • dettes financières, à l’exception des dettes de location comptabilisées suite à l’application de la norme IFRS 16 traitant des contrats de location.

Il est rappelé que seuls les états financiers consolidés font l’objet d’un audit des Commissaires aux Comptes. Les données financières ajustées font l’objet de travaux de vérification au titre de la lecture d’ensemble des informations données dans le rapport annuel.

IMPACT DES AJUSTEMENTS

L’incidence sur le 1er semestre 2021 des ajustements sur les agrégats du compte de résultat est présentée ci-dessous :

(en milliers d’euros)

Compte de résultat consolidé
S1 2021

Dérivés de change

PPA

Ajustements pratiqués par Thales

Compte de résultat ajusté
S1 2021

Résultat de change

Variation de juste valeur

Chiffre d’affaires

3 106 206

- 368

883

3 106 721

Résultat opérationnel

177 224

- 368

- 3 865

1 688

174 679

Résultat financier

- 31 154

368

19 442

- 11 344

Résultat des sociétés mises en équivalence

108 527

1 501

39 152

149 180

Impôts sur les résultats

- 42 798

- 4 255

- 342

- 47 395

Résultat net

211 799

0

11 322

2 847

39 152

265 120

Résultat net part du Groupe

211 799

0

11 322

2 847

39 152

265 120

Résultat net part du Groupe par action (en euros)

25,5

31,9

L’incidence sur le 1er semestre 2020 des ajustements sur les agrégats du compte de résultat est présentée ci-dessous :

(en milliers d’euros)

Compte de résultat consolidé
S1 2020

Dérivés de change

PPA

Ajustements pratiqués par Thales

Compte de résultat ajusté
S1 2020

Résultat de change

Variation de juste valeur

Chiffre d’affaires

2 645 678

-4 430

184

2 641 432

Résultat opérationnel

56 747

-4 430

154

2 484

54 955

Résultat financier

-37 733

4 430

14 897

-18 406

Résultat des sociétés mises en équivalence

17 251

1 427

41 249

59 927

Impôts sur les résultats

-4 256

-4 404

-454

-9 114

Résultat net

32 009

0

10 647

3 457

41 249

87 362

Résultat net part du Groupe

32 009

0

10 647

3 457

41 249

87 362

Résultat net part du Groupe par action (en euros)

3,8

10,5

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles