La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 676,88
    -180,44 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Avec Dark Matter, Apple TV+ proposera peut-être enfin le multivers qu’on attend

Surveillez bien cette adaptation en cours de préparation chez Apple TV+ : Dark Matter, l’ouvrage de Blake Crouch, pourrait donner lieu à l’une des meilleures représentations du multivers à l’écran.

Multivers par-ci, multivers par là. Le concept a pris d’assaut nos écrans, ces dernières années. L’idée n’est autre que celle des mondes parallèles. Initialement imaginé par les scientifiques (de manière purement théorique cependant), le multivers serait l’ensemble des univers multiples composant la réalité. Mais, c’est depuis lors une manne à récits pour la science-fiction.

L’univers cinématographique Marvel s’en est récemment emparé à cor et à cri, comme dans les comics, pour représenter différentes terres sur lesquelles on trouve des versions alternatives de nos héros et héroïnes. Le principe même du multivers est surtout un rouage narratif (plutôt jouissif) dans ce contexte. Plus récemment, c’est le film Everything Everywhere All At Once qui s’y est frotté, en développant des concepts complètement décérébrés, mais tout en les survolant un peu dans un enrobage loufoque à l’excès. Il y a aussi la série française Parallèles, qui est réussie, mais ne révolutionnant pas le genre.

On aimerait un multivers encore différent. Celui qui nous fait frissonner de vertige en allant au cœur de l’infinité des versions de nous-mêmes, nous montrant qu’à un choix près, tout serait différent. En la matière,

[Lire la suite]