La bourse ferme dans 4 h 27 min
  • CAC 40

    6 564,13
    +10,27 (+0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 781,78
    +4,97 (+0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0203
    -0,0054 (-0,53 %)
     
  • Gold future

    1 792,90
    -22,60 (-1,24 %)
     
  • BTC-EUR

    23 784,41
    -538,67 (-2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    575,36
    +4,08 (+0,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,74
    -4,35 (-4,72 %)
     
  • DAX

    13 802,98
    +7,13 (+0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 492,74
    -8,15 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2088
    -0,0051 (-0,42 %)
     

Danone rehausse son objectif de croissance pour 2022

La deuxième partie de l'année s'annonce bonne pour Danone. Le groupe agroalimentaire français s'est montré confiant pour 2022 en annonçant un relèvement de son objectif de croissance de chiffre d'affaires, porté par la hausse des prix, selon un communiqué publié mercredi. Danone s'attend désormais à une hausse des ventes comprise entre +5 et +6% en données comparables, contre +3 à +5% précédemment, grâce à "l'effet prix", selon le groupe, "et confirme attendre une marge opérationnelle courante supérieure à 12%". Au premier semestre, le chiffre d'affaires s'est établi à 13,3 milliards d'euros, en hausse de 12,6%.

Ce montant est légèrement supérieur au consensus d'analystes de Bloomberg (13,1 milliards).Son bénéfice net a cependant reculé de 31%, à 700 millions d'euros, plombé par des dépréciations liées à la cession des investissements restants dans les partenariats avec Mengniu, le géant chinois des produits laitiers. En parallèle, tous les pôles du groupe ont affiché une croissance de leur activité. La catégorie Eaux a progressé de 16,6% par rapport au premier semestre 2021, la catégorie Nutrition spécialisée a augmenté de 14,7% et les produits laitiers et d'origine végétale (EDP) sont en croissance de 10,2%.

Le groupe, qui communique ses résultats par grandes zones géographiques, souligne que ses ventes sont en progression partout où il est présent. En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires a notamment augmenté de 16%, tiré par les Eaux. La pénurie de lait infantile aux États-Unis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40, Nasdaq… faut-il craindre une rechute de la Bourse ?
Le géant du luxe LVMH profite des hausses de prix : le conseil Bourse
Le coûteux fiasco des rachats internet de TF1
En difficulté, Camaïeu demande son placement en redressement judiciaire
Atos mise toujours sur une stabilisation de ses ventes en 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles