La bourse ferme dans 3 h 25 min
  • CAC 40

    7 213,54
    +93,71 (+1,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 265,87
    +56,72 (+1,35 %)
     
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,0771
    +0,0053 (+0,50 %)
     
  • Gold future

    1 894,10
    +3,40 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    21 103,90
    -528,14 (-2,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,48
    -13,41 (-2,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,19
    -0,28 (-0,36 %)
     
  • DAX

    15 611,07
    +199,02 (+1,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 945,57
    +60,40 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,35
    -22,11 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    21 624,36
    +340,84 (+1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2160
    +0,0089 (+0,74 %)
     

Danone annonce un programme ambitieux de réduction de ses émissions de méthane

DANONE
DANONE

Communiqué de presse – Paris, le 17 janvier 2023

Danone annonce un programme ambitieux
de réduction de ses émissions de méthane

  • Danone vise une réduction de 30 % en valeur absolue de ses émissions de méthane provenant du lait frais utilisé dans ses produits laitiers, et devient ainsi la première grande entreprise agroalimentaire à aligner ses objectifs sur le Global Methane Pledge.

  • Pour accélérer ses efforts, Danone lance un nouveau partenariat avec Environmental Defense Fund.

Danone annonce aujourd'hui un plan d'action mondial visant à réduire de 30 % en valeur absolue, les émissions de méthane de sa chaîne d'approvisionnement en lait frais d'ici 20301, soit l’équivalent de 1.2 million de tonnes de dioxyde de carbone d’ici 2030. Ce plan ambitieux s'inscrit dans la droite ligne des progrès déjà réalisés par Danone ces dernières années, avec une réduction d'environ 14 % de ses émissions de méthane entre 2018 et 2020.

D'après le GIEC2, une réduction des émissions de méthane aura sur le climat des effets bénéfiques immédiats que ne sauraient atteindre, seules, des réductions d'émissions de dioxyde de carbone. On attribue à la production laitière environ 8 % du total des émissions de méthane d'origine humaine - les émissions de méthane provenant de l'agriculture et de l'élevage représentant environ 40 % du total des émissions mondiales de méthane.

En tant que leader de la catégorie des produits laitiers, Danone est déterminé à jouer son rôle dans la réduction des émissions de méthane, en se concentrant sur les points suivants :

  • Accompagner les éleveurs laitiers dans la mise en place de pratiques d’agriculture régénératrice et le développement de solutions innovantes ;

  • Collaborer et s'associer avec des pairs, des gouvernements et des organisations comme Environmental Defense Fund pour développer l'innovation, rendre compte et faire progresser les modèles de financement ;

  • Dialoguer avec les pouvoirs publics pour améliorer les politiques, les données et la diffusion d'informations relatives au méthane, soutenir la recherche et le financement et faciliter la transition vers des pratiques laitières régénératrices.

En prenant cet engagement aujourd'hui, Danone est le premier groupe alimentaire à se fixer un objectif spécifique de réduction des émissions de méthane et à se conformer aux ambitions du Global Méthane Pledge lancé pendant la COP26. Danone rendra compte de ses émissions de méthane dans le cadre de sa communication extra-financière.

Antoine de Saint-Affrique, Directeur-Général :

" Les produits laitiers constituent un apport nutritionnel accessible pour beaucoup, et résident au cœur de notre mission d'apporter la santé par l'alimentation. En tant qu'entreprise de produits laitiers comptant parmi les plus importantes au monde, nous relevons le défi de produire plus pour nourrir une population croissante et de réduire considérablement les émissions et leur impact sur le climat.

Notre plan ambitieux de réduction des émissions de méthane, en ligne avec les engagements du ‘Global Methane Pledge’ pris par 150 pays, s’inscrit dans notre démarche en faveur d'une production laitière régénératrice.

Cette transition nécessite un effort collectif. En travaillant étroitement avec les agriculteurs, les partenaires et les gouvernements, nous avons le pouvoir et le devoir de construire des modèles agricoles bénéfiques pour le climat et la société, et de trouver ensemble des solutions contre le réchauffement climatique. "

Accompagnement des agriculteurs dans la transition vers une agriculture laitière régénératrice

Danone est en relation directe avec 58 000 exploitations laitières dans 20 pays. Grâce à son programme d'agriculture régénératrice, mais aussi à des initiatives telles que Farming for Generations et avec Danone Ecosystème, le groupe a déjà soutenu des projets au profit d'exploitations laitières dans 14 pays.

Bien que ces projets soient holistiques par nature, avec des bénéfices sur la biodiversité, la qualité des sols et la réduction de l'utilisation de produits chimiques dans l'agriculture, la réduction des émissions de gaz à effet de serre – comprenant le méthane – a été une priorité.

Nous continuerons à accélérer nos efforts dans toutes les zones géographiques et dans divers systèmes agricoles, en travaillant main dans la main avec nos producteurs laitiers partenaires. En 2023, nous allons lancer 4 nouvelles initiatives pour la réduction du méthane en Afrique, en Europe et aux États-Unis.

Collaboration et partenariats

Danone annonce également la conclusion d'un partenariat avec Environnemental Defense Fund, une organisation environnementale mondiale à but non lucratif présente dans près de 30 pays. Le partenariat portera sur :

  • L'amélioration des connaissances scientifiques, les données et la communication sur les émissions de méthane d'origine agricole pour s’assurer que les avantages climatiques sont réels et durables ;

  • Un appel à l'action, tant de la part du secteur laitier que des pouvoirs publics afin de donner la priorité aux solutions qui permettent de réduire les émissions de méthane d'origine agricole ;

  • La promotion de modèles de financement innovants, tels que des modèles de cofinancement entre les entreprises et les gouvernements, afin de déployer plus rapidement des solutions adaptées aux agriculteurs.

Fred Krupp, Président de Environmental Defense Fund :

"La réduction des émissions de méthane est l'un des moyens les plus rapides et les plus efficaces de ralentir le changement climatique. Le secteur laitier peut jouer un rôle important dans la réalisation de ces réductions, tout en améliorant les moyens de subsistance des agriculteurs et en renforçant la sécurité alimentaire et la nutrition.

"Danone est la première entreprise agroalimentaire à afficher ce type d'ambition, mais elle ne peut être la dernière. Cette décennie est décisive pour l'action climatique. Nous invitons les autres entreprises agroalimentaires, les agriculteurs et les décideurs politiques à nous rejoindre sur cette trajectoire climatique 2030."

Danone est également un partenaire fondateur de Farming for Generations (F4G), une alliance mondiale d'entreprises spécialisées dans la santé et le bien-être des animaux, la nutrition animale, la nutrition des cultures, la science et l’intelligence artificielle, aux côtés d'ONG telles que le World Wildlife Fund for Nature, Compassion in World Farming et l'université de Wageningen (Pays-Bas). F4G a développé une boite à outils de solutions « best-in-class » destinées aux exploitations laitières, et notamment des solutions de réduction des émissions de méthane avec des fiches techniques et ressources pour réduire les émissions entériques, optimiser la gestion du troupeau et du fumier.

Collaboration avec les pouvoirs publics

Danone juge essentiel de disposer d'un cadre réglementaire pour créer des solutions systémiques et accompagner la transformation des exploitations laitières : soutien à la recherche et l'innovation, cofinancements, fixation d’ambitions, création de conditions de concurrence équitables.

Danone North America collabore étroitement avec le ministère américain de l'Agriculture (US Department of Agriculture) pour aider les éleveurs à réduire leurs émissions de méthane en appliquant une stratégie régénératrice globale, avec une gestion optimisée du fumier qui permet à la fois la réduction des émissions de méthane et un meilleur usage des engrais sur les terres cultivées.

En Europe, Danone soutient le projet Climate Neutral Farms de la Commission européenne (ClieNFarm) dont l’objectif est de co-développer et déployer des solutions systémiques pertinentes à l'échelon local afin de mettre en place des exploitations agricoles durables, neutres sur le plan climatique et résilientes face aux aléas du climat.

Danone collabore également avec le gouvernement algérien pour soutenir les exploitations de petite taille à améliorer leurs pratiques ; cette collaboration s'étend à 1500 exploitations depuis 2015.

— Fin —

À propos de Danone (www.danone.com)

Danone est une entreprise leader de l’alimentation, qui opère dans trois catégories en forte croissance et axées sur la santé à travers les Produits laitiers et d’origine végétale, les Eaux et la Nutrition Spécialisée. Fort de sa mission de longue date consistant à apporter la santé par l'alimentation au plus grand nombre, Danone vise à inspirer des pratiques alimentaires et de consommation plus saines et plus durables, tout en s'engageant à avoir un impact nutritionnel, social, sociétal et environnemental mesurable. Danone a défini sa stratégie Renew afin de restaurer croissance, compétitivité et création de valeur sur le long terme. Avec plus de 100 000 salariés et des produits vendus dans plus de 120 pays, Danone a réalisé un chiffre d'affaires de 24.2 milliards d'euros en 2021. Le portefeuille de Danone comprend des marques internationales (Actimel, Activia, Alpro, Aptamil, Danette, Danio, Danonino, evian, Nutricia, Nutrilon, Volvic, entre autres) ainsi que des marques locales et régionales fortes (notamment AQUA, Blédina, Bonafont, Cow & Gate, Mizone, Oikos et Silk). Cotée sur Euronext Paris et présente sur le marché OTCQX via un programme d'ADR (American Depositary Receipt), Danone est classée dans les principaux indices de développement durable, dont ceux gérés par Vigeo Eiris et Sustainalytics, ainsi que l'Ethibel Sustainability index, MSCI ESG Indexes, FTSE4Good Index Series, Bloomberg Gender Equality Index, et Access to Nutrition Index. D’ici 2025, Danone a pour ambition de devenir l'une des premières multinationales à obtenir la certification B Corp™.

À propos d’EDF (www.edf.org)

L'Environmental Defense Fund (edf.org), l'une des principales organisations internationales à but non lucratif, crée des solutions transformatrices aux problèmes environnementaux les plus graves. Pour ce faire, l'Environmental Defense Fund associe la science, l'économie, le droit et des partenariats innovants avec le secteur privé. Avec plus de 3 millions de membres et des bureaux aux États-Unis, en Chine, en Inde, au Mexique, en Indonésie et dans l'Union européenne, les scientifiques, économistes, avocats et experts en politique de l'Environmental Defense Fund travaillent dans 28 pays pour transformer les solutions en actions.

Le Pacte mondial sur le méthane

À la COP26 qui s'est tenue à Glasgow, les États-Unis et l'Union européenne ont lancé un Pacte mondial sur le méthane, visant à réduire de 30 % d'ici 2030 les émissions d'origine humaine, comparé à 2020, tant dans le secteur du gaz et du pétrole que dans d'autres secteurs majeurs tels que l'élevage, l'agriculture, et les déchets. Cette initiative permettrait d'éliminer plus de 0,2 % de réchauffement d'ici 2050, et d’empêcher le déversement dans l'atmosphère de quelque 8 gigatonnes d'émissions d'équivalent dioxyde de carbone d'ici 2030. Ce nouveau cadre a obtenu d'emblée 103 engagements nationaux (de pays représentant plus de 50 % des émissions de méthane anthropiques et plus de deux tiers du PIB mondial). Aujourd'hui, ce nombre a augmenté à 150 membres. Pour des informations plus détaillées, voir : https://www.globalmethanepledge.org

Note à l'attention des rédactions :

  • Les émissions de méthane représentent 25 % des émissions globales de Danone.

  • Le lait frais représente environ 70 % des émissions totales de méthane de Danone. Le solde (30 %) provient d'ingrédients laitiers indirects.

o o O o o

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s’attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « perspectives », « objectif », « planifier », « avoir l’intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d’autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des prédictions concernant les activités, opérations, directions, performance et résultats futurs de Danone.

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document d’enregistrement universel de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s’engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.



1 Année de référence: 2020

2 The evidence is clear: the time for action is now. We can halve emissions by 2030. — GIEC. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est l'organe des Nations Unies chargé d'évaluer les données scientifiques relatives au changement climatique.


Pièce jointe