Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 950,73
    -156,68 (-0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Cyclone Belal à La Réunion : qu’est-ce que l’alerte violette ?

Carl & Ann Purcell/Getty Images

Le cyclone Belal a secoué les côtes de l’Île de la Réunion, qui pour l'occasion a été placée en alerte violette lundi 15 janvier. À 6 heures du matin lundi (3 heures à Paris), l’île a été placée pour la première fois au plus haut niveau d’alerte : le violet. Une couleur que l'on voit rarement en métropole où en cas de grosse tempête c’est l’alerte rouge qui est déclenchée. La couleur violette est réservée à l’Outre-mer où les épisodes cycloniques sont davantage d’usage.

Des «vents extrêmes» étaient prévus pour ce lundi matin selon Météo France avec une vitesse de plus de 200 km/h sur le littoral et 250 km/h dans les hauteurs de l’île. Des vagues de 8 mètres en moyenne étaient attendues avec une hauteur maximale de 12 à 15 mètres. Pour autant, le «stade de cyclone tropical intense» n’était pas au programme.

Face à ces prévisions, l’île a été placée en alerte violette, le plus haut niveau de vigilance. La population de l’Île de la Réunion était donc tenue à «un confinement strict de l’ensemble de la population, y compris des services de secours et de sécurité», a précisé la préfecture. La circulation était interdite «pour quelque cause que ce soit et jusqu’à nouvel ordre». L’alerte violette est très stricte : même les équipes de secours ne peuvent pas intervenir quand elle est déclenchée.

L'œil du cyclone Belal est arrivé à La Réunion un peu après 11 heures du matin (8 heures à Paris). Vers 13 heures, l’alerte violette a été levée et l’île est repassée au niveau rouge de manière (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Neige et verglas : à quoi faut-il s’attendre avec l’arrivée de la dépression Irène ?
Baisse de la natalité : comment la relancer pour financer notre modèle social ?
Emmanuel Macron fait-il gagner de l’argent à TF1 et BFMTV quand il passe à la télé ?
Blue Monday : pourquoi ce jour «déprimant» plaît-il tant aux marques ?
Forum de Davos : les 7 chiffres fous de ce grand rendez-vous économique mondial