Publicité
Marchés français ouverture 1 h 7 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 592,52
    -262,85 (-0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    18 511,37
    -309,79 (-1,65 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 261,38
    +713,98 (+1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,02
    -44,44 (-2,97 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

Voici le critère principal des Français pour choisir leur futur employeur

HJBC / Adobe Stock

Alors que l’inflation est toujours bien présente en France et est ressentie par les consommateurs, le salaire proposé occupe donc une place prépondérante lorsque quelqu’un choisit de prendre tel ou tel travail. D’après une étude publiée par Randstad et relayée par BFMTV le 14 mai 2024, c’est même le critère numéro un pour les Français. Au-delà du salaire, sont également regardé de près les avantages tels que les tickets restaurant, la prise en charge des frais de transports et le nombre de congés payés. En outre, 43 % des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête estiment qu’une rémunération faible constitue la principale raison pour changer d’entreprise. C’est pourquoi 23 % des salariés envisagent d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

En réalité, tout le monde n’est pas attaché de la même manière à la rémunération. En tout cas, elle revêt une importance différente selon la tranche d’âge des salariés concernés. Toutefois, cette variation est minime note Randstad : «38% des interviewés placent le salaire au premier plan, contre 45% pour la génération Y, 42% pour la génération X et 41% des baby-boomers», dévoile l’agence d’emploi. Les plus jeunes sont ceux qui accordent une importance toute particulière à l’intérêt des missions qui leur sont confiées.

Après les questions de rémunérations, celles de l’environnement de travail et de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée occupent la deuxième et la troisième place des critères des Français pour choisir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Expatriation : 6 villes à privilégier pour partir travailler en Amérique du Nord ou du Sud en 2024
Salaires : douze branches ont toujours des minima conventionnels inférieurs au Smic
Un ex-salarié d’Amazon raconte comment l’entreprise surveille tout grâce à des mouchards
Peut-on déjà prédire les démissions des salariés grâce à l'IA ?
«Des méthodes de management mafieuses» : plusieurs salariés de La Poste témoignent